Réservé aux abonnés

Rencontre d’un nouveau type et d’un autre temps

07 déc. 2016, 23:27
/ Màj. le 08 déc. 2016 à 00:01
premier contact

Réalisateur québécois de films indépendants aux thèmes sombres, comme «Incendies», Denis Villeneuve s’en est allé à Hollywood tourner l’excellent polar «Prisoners», puis «Sicario», un thriller au réalisme exacerbé sur les cartels de la drogue. Aujourd’hui, le cinéaste canadien se consacre à la science-fiction dans «Premier contact» («Arrival»), tiré d’une nouvelle de l’écrivain de SF américain Ted Chiang.

C’est la panique: des vaisseaux extraterrestres monolithiques habités par des créatures pleines de pattes apparaissent sur tous les continents. Parant au plus pressé, les états-majors des gr...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois