Réservé aux abonnés

Des super-héros mis en valeur par le travail de la couleur

Le Pranginois Angelo Garbo expose ses grands formats, hommages aux icônes de son enfance, à la galerie Ditzoff.
07 août 2015, 15:09
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_8903071.jpg

Derrière son complet-cravate et son air affable de conseiller en assurances, on ne soupçonne pas immédiatement l'artiste. C'est qu'Angelo Garbo est venu à la peinture sur le tas, à force de visiter des musées, et par désir d'acquérir une oeuvre. Mais en 1997, les prix du marché sont tellement élevés qu'il s'achète plutôt une toile et des tubes d'huile. " J'ai commencé par des tableaux figuratifs et naïfs, confie-t-il. C'est vite devenu très entraînant et le désir de peindre ne m'a plus quitté. "

Afin de se perfectionner, il lit des magazines spécialisés, multiplie les visites d'expositions, ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois