07.08.2015, 13:34

Espace: le satellite d'observation européen Sentinel 1A largué par Soyouz

chargement
Le satellite Sentinel-1A, premier du programme européen d'observation de la Terre baptisé Copernicus, a été mis en orbite jeudi soir par une fusée russe Soyouz, a annoncé la société Arianespace.

Guyanne Le satellite européen d'observation de la Terre Sentinel-1A a été largué dans l'espace par une fusée russe Soyouz. Elle a été tirée depuis le Centre spatial guyanais (CSG).

Le satellite Sentinel-1A, premier du programme européen d'observation de la Terre baptisé Copernicus, a été mis en orbite jeudi soir par une fusée russe Soyouz, a annoncé la société Arianespace. L'engin a été lancé depuis le Centre spatial guyanais (CSG).

Le décollage a eu lieu à 18h02 minutes 26 secondes heure locale (23h02'26" heure suisse) du centre spatial guyanais à Sinnamary, en Guyane française. Vingt-trois minutes et 24 secondes plus tard, le lanceur se séparait de Sentinel-1A.

D'une masse approchant 2,2 tonnes, Sentinel-1A a été construit par Thales Alenia Space pour le compte de l'Esa, l'agence spatiale européenne. Il gravitera autour de la Terre à près de 700 km d'altitude, son orbite passant par les pôles à chaque révolution.

La mission de Sentinel 1-A consistera à assurer la continuité des données radar de satellites d'observation de la Terre de l'European Remote Sensing (ERS) et d'Envisat. La mission de jeudi était la septième du lanceur Soyouz au centre spatial guyanais.

Sentinel 1-A sera rejoint l'an prochain par son jumeau, Sentinel-1B, qui sera placé en orbite à 180 degrés de son grand frère, "afin d'améliorer les intervalles de revisite" d'un même point à la surface du globe. Une fois opérationnel, ce duo d'anges gardiens permettra de cartographier l'intégralité de la Terre en l'espace de seulement six jours.

D'autres satellites de la famille Sentinel doivent être lancés dans les années à venir pour compléter le réseau d'observation européen. Le programme Copernicus est le second programme spatial de la Commission européenne après Galileo. Son objectif est de doter l'Europe d'un accès continu, indépendant et fiable aux données et informations résultant de l'observation de la Terre, dit Arianespace.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Action symboliqueAlerte rouge pour la culture: des milliers d’emplois en jeuAlerte rouge pour la culture: des milliers d’emplois en jeu

CULTURELe château de Coppet accueille à nouveau des concertsLe château de Coppet accueille à nouveau des concerts

LoisirsDes cinémas open air pour animer l’été dans la régionDes cinémas open air pour animer l’été dans la région

MusiqueNouveau solo pour l’ex-chanteur de Tim Patience WatchNouveau solo pour l’ex-chanteur de Tim Patience Watch

Visage Pâle rattrape le temps perdu

Sous le nom de Visage Pâle, la voix du groupe nyonnais disparu publie un nouvel album, sur lequel la synthèse fricote...

  19.06.2020 15:55
Premium

CultureJean-Luc Godard ouvre son «Livre d’image» au château de NyonJean-Luc Godard ouvre son «Livre d’image» au château de Nyon

Top