Franz Ferdinand, la routine

Les Ecossais n'ont pas franchement convaincu, avec un répertoire similaire à celui joué sur la plaine de l'Asse en 2009.
06 août 2015, 10:25
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Alex Kapranos, chanteur de Franz Ferdinand, mardi sur la grande scène du Paléo Festival.

Ceux qui étaient présents en 2006 et 2009 auront sans doute senti cette sensation de déjà vu. Avec le tressaillement en moins. Ils auront surtout entendu les mêmes chansons, Franz Ferdinand n'ayant pas sorti d'album depuis 2009.

Il flottait surtout un air de déjà entendu, mardi, sur la grande scène. Dommage que l'entrain d'autrefois ait cédé la place à une performance plus convenue, moins pêchue. Quelconque diront les plus critiques. Franz Ferdinand avait fait vibrer, il a simplement rappelé des souvenirs.

Quelques morceaux inconnus sont certes venus justifier le déplacement du quatuor écossais, mais un nouvel enthousiasme semble à réinventer pour Alex Kapranos et sa bande.

Reste tout de même les recettes de grand-mère, celles qui marchent, dansantes et punchy, à l'instar de "Take Me Out". Mais l'arrière-goût reste celui de la routine. Sans rappel ni hargne. Le train-train, peut-être que ça ne marche pas sur scène.