27.12.2011, 10:00

Grande-Bretagne: le duc d'Edimbourg peut quitter l'hôpital

chargement
Cette alerte est la plus sérieuse qu'ait connue le duc qui jouissait jusqu'à présent d'une santé robuste.

Santé Il a été opéré d'urgence vendredi pour une artère bouchée.

L'époux de la reine Elizabeth II, le duc d'Edimbourg, âgé de 90 ans, devait quitter mardi dans la matinée l'hôpital de Papworth près de Cambridge (est). a annoncé une porte-parole du palais de Buckingham.

Le prince Philip, comme il est également appelé, devait rejoindre les autres membres de la famille royale qui passent les fêtes de fin d'année dans leur résidence de Sandringham, à environ 80 km de l'hôpital. Souffrant de douleurs à la poitrine, il avait dû être héliporté vendredi en début de soirée à l'hôpital de Papworth, un centre de cardiologie réputé où il a été opéré.

Des chirurgiens lui ont posé un "stent", sorte de tube inséré dans l'artère pour la dilater et remédier à son obstruction, une intervention qui se pratique sous anesthésie locale et qui s'est déroulée "avec succès", selon Buckingham. Cette alerte est la plus sérieuse qu'ait connue le duc d'Edimbourg, prince consort depuis près de 60 ans, et qui jouissait jusqu'à présent d'une Santé robuste.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

NyonA Nyon, l’expo d’un soir disparaîtra sous les coups de piocheA Nyon, l’expo d’un soir disparaîtra sous les coups de pioche

SORTIRSix idées de sorties, seul ou en familleSix idées de sorties, seul ou en famille

SORTIRCinq bonnes raisons de sortir ce week-endCinq bonnes raisons de sortir ce week-end

CULTURE«L’idée, c’est que le public rit tellement qu’il en oublie les masques»«L’idée, c’est que le public rit tellement qu’il en oublie les masques»

Rolle: la pandémie, juste pour rire

La salle rolloise accueille durant deux semaines «Confinage». Une création de la Nouvelle Revue de Lausanne pour rire...

  18.09.2020 09:00
Premium

CULTUREA Cossonay, le théâtre revit et fêtera les «huit fois 10 ans» d’Henri DèsA Cossonay, le théâtre revit et fêtera les «huit fois 10 ans» d’Henri Dès

Top