Le chanteur du groupe post-punk britannique Killing Joke a disparu

Le chanteur britannique n'a plus donné signe de vie après avoir annulé plusieurs concerts prévus à la rentrée.
06 août 2015, 10:43
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
La disparition de Jaz Coleman (à droite) inquiète ses proches.

Le chanteur et leader du groupe britannique de rock post-punk Killing Joke, Jaz Coleman, s'est évanoui dans la nature après avoir annoncé l'annulation de plusieurs concerts à la rentrée. Cette disparition inquiète les membres de son groupe, selon un message publié mardi sur Facebook.

Killing Joke, révélé en 1985 au grand public avec "Love Like Blood", devait se produire sur scène en septembre aux côtés des groupes The Cult et The Mission.
 
Mi-juillet, Jaz Coleman aurait annoncé "avec joie" l'annulation de ces concerts sur sa page Facebook, en disant du groupe The Cult: "Toutes leurs chansons sont pourries!". Ce message a été retiré depuis.
 
Depuis, Jaz Coleman "a disparu et n'a contacté aucun des membres du groupe", soulignent les musiciens de Killing Joke, dans un message publié mardi sur leur page officielle. "Nous sommes tous inquiets de la santé de notre chanteur disparu".