Le prix Goncourt pour Jérôme Ferrari, Joël Dicker recalé

Le prix Goncourt a été décerné mercredi à Paris à Jérôme Ferrari pour "Le sermon sur la chute de Rome", un livre paru aux éditions Actes Sud.
06 août 2015, 15:02
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Joël Dicker à Nyon en octobre dernier.

Joël Dicker n'aura pas le prix Goncourt 2012. Il a été décerné mercredi à Paris à Jérôme Ferrari pour "Le sermon sur la chute de Rome", un livre paru aux éditions Actes Sud.  

Le Genevois Joël Dicker, en lice avec "La vérité sur l'affaire Harry Québert", a été recalé, ainsi que Patrick Deville et Linda Lê. Le Renaudot récompense une non-sélectionnée.
 
Les jurés du Goncourt ont choisi au second tour la fable de Jérôme Ferrari sur les espérances déçues qui a pour épicentre un bar situé dans un village de la montagne corse. Né en 1968, le lauréat est professeur de philosophie au lycée français d'Abou Dhabi.
 
Le prix Renaudot a quant à lui été décerné à Scholastique Mukasonga pour "Notre Dame du Nil" paru aux éditions Gallimard. L'écrivaine rwandaise, qui ne figurait pas dans la sélection, a obtenu six voix au dixième tour de scrutin.