Réservé aux abonnés

Les faux-monnayeurs démasqués par l'expert

07 août 2015, 14:21
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_8494474.jpg

Octobre 1906. La Banque nationale de France est en alerte. Des coupures contrefaites de 100 fr. circulent. L'inquiétude est d'autant plus palpable que les imitations sont de qualité. Pendant plusieurs mois, la police s'active, mais sans résultat, jusqu'en mars 1907 lorsqu'un agent de la Sûreté interpelle deux frères qui viennent d'émettre à Genève des faux billets ressemblant à ceux de France. L'enquête fait un bond en avant grâce à l'un des frères qui révèle l'identité et l'adresse du faussaire. Il s'agirait d'un lithographe résidant à Lausanne, Daniel Friedrich, déjà condamné par la justice ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois