22.12.2011, 00:01

Les santons de Naples ne savent plus à quel saint se vouer

Premium
chargement
Les santons de Naples ne savent plus à quel saint se vouer

ITALIE Les fabricants des fameuses petites statuettes ont perdu jusqu'à 50% de leur chiffre d'affaire depuis 2010.

Leurs santons pour les crèches sont renommés dans le monde entier, mais les artisans de la Via San Gregorio Armeno de Naples mettent en garde: la crise économique actuelle risque de faire disparaître leurs fragiles entreprises familiales.

"C'est un cauchemar, la crise commence vraiment à nous toucher pour de bon. Nous avons perdu 50% de chiffre d'affaires...

À lire aussi...

NyonA Nyon, l’expo d’un soir disparaîtra sous les coups de piocheA Nyon, l’expo d’un soir disparaîtra sous les coups de pioche

SORTIRSix idées de sorties, seul ou en familleSix idées de sorties, seul ou en famille

SORTIRCinq bonnes raisons de sortir ce week-endCinq bonnes raisons de sortir ce week-end

CULTURE«L’idée, c’est que le public rit tellement qu’il en oublie les masques»«L’idée, c’est que le public rit tellement qu’il en oublie les masques»

Rolle: la pandémie, juste pour rire

La salle rolloise accueille durant deux semaines «Confinage». Une création de la Nouvelle Revue de Lausanne pour rire...

  18.09.2020 09:00
Premium

CULTUREA Cossonay, le théâtre revit et fêtera les «huit fois 10 ans» d’Henri DèsA Cossonay, le théâtre revit et fêtera les «huit fois 10 ans» d’Henri Dès

Top