Paléo: Sting, tout en élégance

La pop star a parcouru les grands succès de sa carrière. Sublime.
06 août 2015, 10:26
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Jeudi 19 juillet 2012, Sting sur la Grande Scène.

Il était là, sobre, tenant sa basse qui a parcouru des milliers de kilomètres. Un simple t-shirt blanc sur les épaules, mais une élégance sans fin.

Gordon Sumner, alias Sting, a navigué entre ses succès d'hier. Ceux qu'il a portés en solo durant 25 ans comme ceux du mythique The Police. "Roxanne", "Message in the Bottle", "Fields of Gold" ou "Every Breath You Take" ont fait – et feront sans doute toujours - chavirer les festivaliers saisis par le charisme du sexagénaire.

Sting, c'est une voix singulière et inchangée. Jeudi soir, il a alterné "balades" et rythmes engagés. Avec une telle dose de générosité, les musiciens qui l'entourent s'illustrent: le violoniste Peter Tickell est simplement prodigieux.

La star n'a donc rien perdu de son honnêteté. Et le temps s'est arrêté, le temps d'un concert, sur la plaine de l'Asse.