Réservé aux abonnés

Pétra, mirage au milieu du désert

Redécouverte il y a deux cents ans par un Suisse, la capitale nabatéenne, aujourd'hui en Jordanie, montre ses charmes et ses mystères à Bâle.
06 août 2015, 14:54
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_6489057.jpg

Plus de renseignements sur:

Le site internet de Pétra: www.petrapark.com

Une autre exposition sur Cheik Ibrahim est présentée dans la maison de la famille Burckhardt, devenue le Musée historique de Bâle: www.hmb.ch

Le superlatif se niche d'emblée dans le titre de l'exposition: "Pétra, splendeur du désert". Et il n'est pas usurpé. Dès demain, l'Antikenmuseum de Bâle, dont la traduction officielle serait "Musée des antiquités classiques", ouvre ses portes sur Pétra, la capitale nabatéenne. Une métropole commerçante redécouverte il y a deux cents ans par le Bâlois Johann Ludwig Burckhardt, al...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois