Un ours polaire condamné à vivre seul dans un zoo

Le zoo argentin qui détient un seul ours polaire refuse de le déplacer au Canada pour qu'il puisse retrouver de la compagnie dans un environnement plus naturel.
07 août 2015, 13:59
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
In this March 20, 2014 photo released by Greenpeace, Arturo, a 28-year-old polar bear, stands inside his cage at the zoo in Mendoza, Argentina. Despite a petition by hundreds of thousands of people asking for Arturo's relocation to a zoo in Winnipeg that has accepted the polar bear's transfer, the Mendoza Zoo Director said Tuesday, July 22, 2014, that Arturo, will remain in Argentina. The country's last remaining polar bear in captivity, only suffers the typical ailments of old age said the director and asks Arturo supporters to ?stop bothering the bear,? saying it would be risky to move him due to his advanced age. (AP Photo/Greenpeace, Delfo Rodriguez)

Malgré un tollé général suscité par le cas d'Arturo, un ours polaire déprimé, le zoo argentin où il réside refuse de de le déplacer au Canada. Les responsables du zoo expliquent que l'animal de 28 ans est trop âgé pour effectuer le voyage de deux jours qui le ménerait au pays de la feuille d'érable.

Les militants des droits des animaux avaient lancé une pétition adressée à la présidente de l'Argentine pour déménager l'ours dans un espace naturel au Canada, car l'animal présentait des signes de stress depuis la mort de son compagnon en 2012. Les militants ont surnommé l'ours "l'animal le plus triste du monde". Le sort de l'ours n'a pas laissé les gens indifférents, car la pétition a été signée par plus d'un demi-million de personnes.

Des signes de stress ont été observés chez Arturo, ainsi que des difficultés à supporter les températures élevées en été à Mendoza, en Argentine. Au Winnipeg, au Canada, les militants voulaient que l'ours dispose d'un habitat le plus naturel possible. Dans le zoo canadien, lorsque les températures deviennent trop élevées, les ours du zoo ont accès à une piscine creusée dans la roche.