USA: Harry Potter jugé trop "britannique" pour figurer sur des timbres

L'apprenti sorcier britannique Harry Potter est depuis mardi sur des timbres américains. Un casting qui dérange. Certains auraient préféré un héros national et dénoncent une opération commerciale.
07 août 2015, 12:02
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
La Poste américaine (USPS) a émis mardi une série limitée de 20 timbres à l'effigie de l'apprenti sorcier britannique Harry Potter et autres personnages de la saga signée par l'Ecossaise J.K. Rowling.

La Poste américaine (USPS) a émis mardi une série limitée de 20 timbres à l'effigie de l'apprenti sorcier britannique Harry Potter et autres personnages de la saga signée par l'Ecossaise J.K. Rowling. Les planches ont été présentées dans le parc d'attractions Universal d'Orlando (Floride) consacré au monde d'Harry Potter.

"Les timbres du formidable Harry Potter vont inspirer les fans de tous âges", assure le président de l'USPS Mickey Barnett dans un communiqué. Mais pour John Hotchner, ancien président de la Société Philatélique Américaine, cité mardi par le "Washington Post", "Harry Potter n'est pas Américain. C'est une oeuvre étrangère et le prétexte est évidemment commercial". 

"Les timbres sont des oeuvres d'art et de petits morceaux d'histoire", ajoute le blogueur philatélique Don Schilling au "Post". "Ils ne devraient pas se réduire à la dernière mode qui peut se vendre", poursuit-il.

L'USPS connaît actuellement d'énormes difficultés financières, dont les pertes ont été de 5 milliards de dollars au cours de l'année budgétaire écoulée fin septembre.

Les autres timbres émis cette année proposent les portraits des musiciens Johnny Cash ou Ray Charles, de l'icône des droits civiques Rosa Parks ou d'une Vierge à l'Enfant.