5400 Africains du Sud vont tester un vaccin contre le sida qui pourrait éradiquer la pandémie

chargement

sida Pendant quatre ans, quelques 5400 Africains du Sud vont volontairement tester un vaccin contre le sida. Un essai clinique d'envergure qui aurait de bonnes chances de déboucher sur le remède au virus mortel, espère la communauté scientifique.

  30.11.2016, 08:13
Le vaccin sera testé pendant quatre ans. (Illustration)

L'Afrique du Sud donne mercredi le coup d'envoi d'un essai clinique d'une ampleur inédite destiné à tester un vaccin expérimental contre le sida. Si son efficacité est confirmée, il pourrait enfin permettre de faire reculer la maladie. Depuis le début de la pandémie, l'histoire de la quête d'un vaccin contre le virus VIH reste celle de la poursuite d'un Graal inaccessible. Mais, pour la première fois peut-être depuis l'identification du virus en 1983, les scientifiques pensent avoir trouvé un candidat prometteur.

Baptisée HVTN 702, l'étude, qui débute mercredi, va impliquer pendant quatre ans plus de 5400 volontaires, hommes et femmes sexuellement actifs âgés de 18 à 35 ans, dans quinze sites répartis sur tout le territoire sud-africain. Cet essai clinique, un des plus importants jamais entrepris, a ravivé les espoirs de la communauté scientifique.

 

 

"S'il est utilisé en même temps que les outils de prévention à l'efficacité prouvée que nous utilisons déjà, un vaccin sûr et efficace pourrait constituer le coup de grâce contre le VIH", a estimé Anthony Fauci, le directeur de l'institut national américain des allergies et des maladies infectieuses (NIAID).

2,5 millions d'infections par an

"Même un vaccin modérément efficace réduirait significativement le fardeau de la maladie dans des pays et des populations très infectés", a ajouté le patron du NIAID, qui participe à l'étude. Le choix de l'Afrique du Sud pour tester ce vaccin à grande échelle n'est pas anodin. Ce pays d'Afrique australe enregistre un des taux de prévalence les plus élevés au monde (19,2% selon ONUSIDA). Plus de 7 millions de personnes y vivent avec le VIH. Dans le monde, deux millions et demi de personnes sont infectées chaque année par le virus, qui a fait plus de 30 millions de morts depuis les années 1980, selon une étude publiée lors de la conférence internationale de Durban en juillet.

Le vaccin "sud-africain", spécialement adapté aux populations locales, est une version "musclée" d'une souche testée en 2009 en Thaïlande sur plus de 16'000 volontaires. Elle avait permis de réduire de 31,2% les risques de contamination trois ans et demi après la première vaccination. La sécurité du vaccin "sud-africain" a déjà été testée avec succès pendant dix-huit mois sur 252 volontaires. La nouvelle étude vise désormais à tester son efficacité.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

EnquêteLibye: le régime Kadhafi aurait inoculé le sida à des enfantsLibye: le régime Kadhafi aurait inoculé le sida à des enfants


alarmant2,5 millions de nouveaux cas de Sida chaque année dans le monde2,5 millions de nouveaux cas de Sida chaque année dans le monde

SidaUn vaccin expérimental sur la bonne voie dans la lutte contre le sidaUn vaccin expérimental sur la bonne voie dans la lutte contre le sida

Vers un vaccin contre le Sida

Les résultats encourageants d'un vaccin permettant de baisser le niveau des cellules infectées par la VIH ont été...

  16.03.2016 15:20

Top