Antiviraux: des médicaments encore trop rares

chargement

Santé Le développement des antibiotiques a révolutionné la prise en charge des infections bactériennes, alors que peu d’antiviraux sont disponibles. Une équipe de recherche anglo-suisse a mis au point un composé qui pourrait ouvrir de nouvelles perspectives.

 25.02.2020, 11:00
Lecture: 8min
Premium
Les virus présentent plusieurs particularités qui expliquent pourquoi il est si complexe de développer des antiviraux.

Grippe, rougeole, papillomavirus, VIH, Zika, coronavirus: qu’ils soient connus de longue date ou émergents, responsables d’infections bénignes ou mortelles, les virus donnent bien du fil à retordre à la médecine et à l’industrie pharmaceutique. Si plusieurs vaccins permettent aujourd’hui d’éviter un certain nombre d’infections virales, moins d’une centaine d’antiviraux existent, dont la moitié est dirigée contre le seul VIH. De plus, la plupart se contentent de maintenir les virus dans un état de latence, sans les...

À lire aussi...

SantéContraception: en Suisse, les femmes se détournent de la piluleContraception: en Suisse, les femmes se détournent de la pilule

ChronobiologieBien manger, c’est une manière de remettre les pendules à l’heureBien manger, c’est une manière de remettre les pendules à l’heure

En chiffresSanté: un enfant meurt chaque semaine du cancer en SuisseSanté: un enfant meurt chaque semaine du cancer en Suisse

TémoignagesCancer de l’enfant: des assurances maladie refusent de rembourser des médicamentsCancer de l’enfant: des assurances maladie refusent de rembourser des médicaments

santéAddictions: de nouveaux groupes à risque apparaissent avec le CovidAddictions: de nouveaux groupes à risque apparaissent avec le Covid

Top