Découverte d'une nouvelle molécule bloquant les réactions allergiques

chargement

Médecine Des chercheurs bernois et américains ont découvert qu'une molécule de synthèse est capable de désarmer les anticorps produisant des réactions allergiques en défaisant la liaison avec les récepteurs impliqués.

  29.10.2012, 14:48
Les molécules DARPin ont été développées par génie génétique à l'Université de Zurich comme alternative aux anticorps bloquant les IgE déjà utilisés comme thérapie en cas d'allergie.

Des chercheurs bernois et américains ont découvert qu'une molécule de synthèse est capable de désarmer les anticorps produisant des réactions allergiques en défaisant la liaison avec les récepteurs impliqués.

Ces travaux sont publiés en ligne dans la revue "Nature". Les allergènes comme le pollen, les acariens ou les cacahuètes activent les anticorps IgE (immunoglobuline E) qui déclenchent en quelques secondes une réaction allergique.
 
Ces IgE forment alors des complexes très stables qui se fixent sur les récepteurs spécifiques des cellules responsables de la réaction.
 
Briser ces liaisons est considéré comme le "Saint Graal" de l'allergologie, écrit lundi l'Université de Stanford (Californie), qui a participé à ces travaux avec l'équipe d'Alexander Eggel, de l'Université de Berne. Or les chercheurs y sont parvenus, du moins en éprouvette.
 
Les scientifiques ont constaté que la molécule synthétique DARPin E2-79 est capable de "désarmer" les anticorps IgE en empêchant qu'ils se lient au récepteur cellulaire et, de surcroît, à séparer des liaisons déjà existantes.
 
"Ainsi, une liaison qui persiste normalement pendant des heures ou des jours peut être détruite en quelques secondes", souligne le responsable de l'étude, Ted Jardetzky, de l'Université de Stanford, cité dans un communiqué de cette dernière.
 
Nouvelles perspectives
 
Les molécules DARPin (Designed Ankyrin Repeat Protein) ont été développées par génie génétique à l'Université de Zurich comme alternative aux anticorps bloquant les IgE déjà utilisés comme thérapie en cas d'allergie.
 
Ces anticorps anti-IgE bloquent certes la formation du complexe mais sont incapables de le défaire. En outre, il en faut des quantités importantes, c'est pourquoi il ne sont utilisés que chez des patients souffrant d'asthme chronique grave, écrit l'Université de Berne dans un communiqué.
 
La DARPin E2-79 permet de détacher les IgE de la cellule en accélérant le processus de séparation et ainsi de prévenir la réaction allergique.
 
Ce produit ouvre donc des possibilités de développement de nouveaux médicaments, a indiqué pour sa part l'Université de Berne dans un communiqué.

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

En déficitCoronavirus: près de 7 hôpitaux suisses sur 10 sont tombés dans les chiffres rouges en 2020Coronavirus: près de 7 hôpitaux suisses sur 10 sont tombés dans les chiffres rouges en 2020

ConstatéSanté: les virus saisonniers prolifèrent à nouveau en SuisseSanté: les virus saisonniers prolifèrent à nouveau en Suisse

SANTÉAssurance maladie: mieux soigner les jeunes mamans par la prise en charge de tous les traitementsAssurance maladie: mieux soigner les jeunes mamans par la prise en charge de tous les traitements

Mieux soigner les jeunes mamans

Une motion demandée au Conseil national propose que la prise en charge intégrale des traitements post-partum soit...

  23.10.2021 07:34
Premium

Projet piloteCannabis médical dans les pharmacies à Bâle dès la mi-2022Cannabis médical dans les pharmacies à Bâle dès la mi-2022

«Excessifs»Assurance maladie: les hôpitaux surfacturent des prestations aux complémentairesAssurance maladie: les hôpitaux surfacturent des prestations aux complémentaires

Top