Des portraits si tendres et si forts

chargement

EXPOSITION Le Fotomuseum de Winterthur propose une rétrospective consacrée à la photographe américaine Diane Arbus, célèbre notamment pour son travail consacré aux marginaux.

Par WINTERTHUR ARIANE GIGON
  30.03.2012, 00:01
Lecture: 4min
Premium
Des portraits si tendres et si forts

Ses images sont toujours si présentes qu'on ne sait parfois plus si elle vit encore, Diane Arbus, photographe new yorkaise... décédée en 1971. Le Fotomuseum de Winterthur lui consacre sa première rétrospective suisse.

" Il y a un avant et un après Diane Arbus dans l'histoire de la photographie ": c'est l'un des commentaires les plus fréquemment écrits...

À lire aussi...

MédecineSanté: les cas de cancer en augmentation en Suisse, mais la mortalité diminueSanté: les cas de cancer en augmentation en Suisse, mais la mortalité diminue

SantéDon d'organes sans consentement: le référendum est lancéDon d'organes sans consentement: le référendum est lancé

RéinsertionSanté: «Après une longue pause dans le métier, je n’osais plus me dire infirmière»Santé: «Après une longue pause dans le métier, je n’osais plus me dire infirmière»

SantéLe court séjour en EMS, une ressource méconnueLe court séjour en EMS, une ressource méconnue

En chiffresAssurance maladie: près d’1,1 million de Suisses pourraient réduire leurs primes de 40% ou plus en 2022Assurance maladie: près d’1,1 million de Suisses pourraient réduire leurs primes de 40% ou plus en 2022

Top