Drague: c'est prouvé, les hommes drôles cartonnent

chargement

etude Une étude menée par des médecins de la Stanford School of Medicine et publiée dans "Social Neuroscience" révèle que les femmes sont biologiquement attirées par les hommes drôles.

Par ALPH
  31.07.2013, 11:48
Brice de Nice utilise l'humour comme arme de séduction massive.

"L'humour est la vaseline de la séduction" résume Patrick Harris sur son site internet. La technique est connue depuis la nuit des temps, de manière intuitive. Encore faut-il savoir s'en servir sans tomber dans le lourdingue. Car c'est désormais prouvé scientifiquement, les femmes préfèrent les hommes qui les font marrer.

Différences sexuelles dans l'appréciation de l'humour

Des médecins américains ont mené une étude sur des enfants âgés de 6 à 13 ans à qui ils ont montré des vidéos plus ou moins drôles classées en trois catégories, comique, positif et neutre, rapporte le quotidien belge Le Soir. Les chercheurs leur ont ensuite demandé leur avis. L’imagerie médicale a fait apparaître que le cerveau des filles connaissait une activité plus intense devant les vidéos comiques. Les garçons eux étaient plus enclins à aimer les vidéos positives.

"Nos données, pour la première fois, révèlent que les différences sexuelles dans l’appréciation de l’humour existent déjà chez les jeunes enfants", écrivent les auteurs de l’étude.

En conclusion, si les femmes sont biologiquement réceptives à l’humour, elles devraient être davantage séduites par les hommes drôles que par ceux qui tirent la gueule. Avait-on vraiment besoin d'une étude scientifique pour le prouver?


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Projet piloteCannabis médical dans les pharmacies à Bâle dès la mi-2022Cannabis médical dans les pharmacies à Bâle dès la mi-2022

«Excessifs»Assurance maladie: les hôpitaux surfacturent des prestations aux complémentairesAssurance maladie: les hôpitaux surfacturent des prestations aux complémentaires

MédecineSanté: les cas de cancer en augmentation en Suisse, mais la mortalité diminueSanté: les cas de cancer en augmentation en Suisse, mais la mortalité diminue

SantéDon d'organes sans consentement: le référendum est lancéDon d'organes sans consentement: le référendum est lancé

RéinsertionSanté: «Après une longue pause dans le métier, je n’osais plus me dire infirmière»Santé: «Après une longue pause dans le métier, je n’osais plus me dire infirmière»

Top