"Germanofolies" für Studenten

chargement

ENSEIGNEMENT Alors que la polémique sur l'enseignement des langues alimente le débat public, une association vaudoise multiplie les initiatives pour défendre l'allemand auprès des élèves.

Par PHILIPPE VILLARD
  30.10.2014, 00:01
Premium
En mars
2015, le concert du jeune groupe 
Tonbandgerät au théâtre de Beaulieu, à Lausanne
, sera l'un des temps forts proposés aux élèves vaudois par
 l'association Germanofolies.
KEYSTONE

En voulant faire l'économie de l'apprentissage précoce du français lors du cycle primaire, certains cantons alémaniques ont rallumé ce que la sphère médiatique s'est parfois empressée de qualifier de "guerre des langues" . Et, pour certains, comme les Vaudois de l'association Germanofolies, ce "Sonderbund" linguistique offre l'opportunité d'aborder les multiples aspects liés à l'enseignement de l'allemand en Suisse...

À lire aussi...

MédecineSanté: les cas de cancer en augmentation en Suisse, mais la mortalité diminueSanté: les cas de cancer en augmentation en Suisse, mais la mortalité diminue

SantéDon d'organes sans consentement: le référendum est lancéDon d'organes sans consentement: le référendum est lancé

RéinsertionSanté: «Après une longue pause dans le métier, je n’osais plus me dire infirmière»Santé: «Après une longue pause dans le métier, je n’osais plus me dire infirmière»

SantéLe court séjour en EMS, une ressource méconnueLe court séjour en EMS, une ressource méconnue

En chiffresAssurance maladie: près d’1,1 million de Suisses pourraient réduire leurs primes de 40% ou plus en 2022Assurance maladie: près d’1,1 million de Suisses pourraient réduire leurs primes de 40% ou plus en 2022

Top