Grillades: attention à la viande et aux poissons pas assez cuits

chargement

Santé Il fait encore un peu frais ces jours-ci, mais la saison des grillades arrive petit à petit. Et, avec elle, ses dangers, notamment le risque d'intoxication si l'on consomme de la viande ou du poisson insuffisamment cuit.

  07.08.2015, 15:21
La viande ou le poisson qui ne sont pas assez cuits présentent des risques.

Les habitudes alimentaires se modifient en été. La consommation de grillades et d'aliments crus mal apprêtés peut conduire à des infections ou intoxications. Quelques précautions permettent de les éviter.

Les aliments peuvent être contaminés par des bactéries ou des parasites susceptibles de provoquer des maladies. Ceci est particulièrement vrai pour la viande et le poisson, souligne le Département genevois de l'emploi, des affaires sociales et de la Santé (DEAS) jeudi dans un communiqué.

Jus de volaille

Pour diminuer ce risque, il est nécessaire de se laver soigneusement les mains avant et après toute manipulation d'aliments et de séparer les produits crus de ceux qui sont cuits. Les aliments à base de lait ou d'oeufs crus (mayonnaises, crème) doivent être sortis au dernier moment du réfrigérateur.

Une augmentation des infections à Campylobacter, une bactérie responsable de forts désagréments intestinaux, est régulièrement observée en été. Elle est généralement due à la consommation de volaille insuffisamment cuite ou de jus de volaille entré en contact avec d'autres aliments. Le DEAS recommande de toujours bien cuire la viande et de ne pas utiliser la même assiette pour les morceaux cuits et crus.

Des vers pas toujours solitaires

De même, les produits à base de poissons crus devenus très à la mode peuvent contenir des parasites de type ver solitaire ou de ver anisakis. C'est le cas notamment de la perche, avec 30% à 50% des poissons porteurs de botriocéphale, une espèce de ver solitaire.

Le ver anisakis se trouve dans les poissons de mer comme la lotte, le bar ou le cabillaud. Il est très difficile de s'en débarrasser et son extraction nécessite une intervention chirurgicale. Pour éviter d'être infesté, il est absolument nécessaire de congeler pendant 24 heures à moins 20 degrés les poissons que l'on désire consommer cru.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

MédecineSanté: les cas de cancer en augmentation en Suisse, mais la mortalité diminueSanté: les cas de cancer en augmentation en Suisse, mais la mortalité diminue

SantéDon d'organes sans consentement: le référendum est lancéDon d'organes sans consentement: le référendum est lancé

RéinsertionSanté: «Après une longue pause dans le métier, je n’osais plus me dire infirmière»Santé: «Après une longue pause dans le métier, je n’osais plus me dire infirmière»

SantéLe court séjour en EMS, une ressource méconnueLe court séjour en EMS, une ressource méconnue

En chiffresAssurance maladie: près d’1,1 million de Suisses pourraient réduire leurs primes de 40% ou plus en 2022Assurance maladie: près d’1,1 million de Suisses pourraient réduire leurs primes de 40% ou plus en 2022

Top