Il y a encore trop peu de femmes médecins aux postes de cadre

chargement

santé Seuls 12,4% des postes de médecin-chef sont occupés par des femmes en Suisse et les médecins étrangers sont de plus en plus nombreux, avec une proportion qui dépasse désormais les 35%.

 20.03.2019, 12:59
Il y a de plus en plus de femmes médecins en Suisse, mais elles peinent encore à accéder aux postes à responsabilité (illustration).

Si la féminisation des médecins se poursuit en Suisse, il y a encore trop peu de médecins femmes aux poste de cadre. Autre constat tiré du tableau de la statistique médicale 2018: il y a toujours plus de médecins étrangers sur sol helvétique.

Pour la Fédération des médecins suisses (FMH), qui publie mercredi dans son bulletin hebdomadaire la statistique médicale 2018, la tendance de ces dernières années se confirme: la santé de la population suisse est toujours plus aux mains des femmes et des étrangers.

En 2017, 4668 étudiants étaient inscrits à une formation universitaire bachelor, dont 2923 femmes et 1745 hommes. Au niveau supérieur du master en médecine humaine, 3246 étudiants étaient enregistrés, dont 1849 femmes et 1397 hommes. Un peu plus de 1000 étudiants (1029) ont obtenu leur diplôme fédéral en médecine humaine l'an dernier, dont une majorité de femmes.

Médecins-chefs: 12,4% de femmes

Mais une fois un diplôme en poche, le nombre de femmes prédomine uniquement chez les médecins-assistants (58,6%). Il ne fait ensuite que diminuer pour atteindre 47,9% chez les chefs de clinique, 24,5% chez les médecins adjoints et 12,4% chez les médecins-chefs.

Comme dans les précédentes publications de la statistique de la FMH, la proportion de médecins étrangers a continué d'augmenter en Suisse en 2018. Pas moins de 13'266 médecins (35,4%) étaient d'origine étrangère ou avaient suivi leurs études de médecine à l'étranger.

Par rapport à l'année précédente, ce pourcentage a de nouveau augmenté de 1,3 point. La majorité des médecins étrangers venaient d'Allemagne (53,8%), d'Italie (8,8%), de France (6,7%) et d'Autriche (6,1 %).

Médecine interne générale en tête

En 2018, la Suisse comptait 37'525 médecins (15'982 femmes et 21'543 hommes). Ce sont 625 de plus que l'année précédente, dont une majorité de femmes, selon la statistique médicale 2018 de la FMH.

La Suisse compte une densité médicale de 4,4 médecins pour 1000 habitants (3,9 si on considère les équivalents plein temps). Ce chiffre est supérieur à la moyenne de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE): 3,6 médecins pour 1000 habitants. Il reste toutefois comparable à celui des pays voisins: Allemagne (4,2), Autriche (5,1), Italie (4) et France (3,2).

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Académie françaiseÉgalité: l’Académie française adopte la féminisation des noms de métiersÉgalité: l’Académie française adopte la féminisation des noms de métiers

EgalitéEgalité: les organisatrices de la grève des femmes publient un manifesteEgalité: les organisatrices de la grève des femmes publient un manifeste

SociétéEgalité des sexes: la Suisse revient dans le top 20Egalité des sexes: la Suisse revient dans le top 20

égalitéEgalité: "Je trouve que, depuis vingt ans, on vit plutôt un retour en arrière", dixit Géraldine SavaryEgalité: "Je trouve que, depuis vingt ans, on vit plutôt un retour en arrière", dixit Géraldine Savary

Top