Initiative pour une caisse unique: 120'000 signatures récoltées

chargement

Assurance maladie Le comité prévoit de déposer le texte à la Chancellerie fédérale au printemps 2012.

  27.12.2011, 11:25
Les génériques coûtent deux fois plus chers en Suisse qu'à l'étranger.

Plus de 120'000 signatures ont été récoltées en moins de onze mois pour l'initiative populaire pour une caisse unique, annonce mardi le comité d'initiative.

"La récolte de signatures montre clairement que la population souffre du fardeau que représentent les primes" et qu'il est important de mettre fin à la "pseudo-concurrence coûteuse" entre les assureurs, argumentent les promoteurs de l'initiative "pour une caisse maladie publique" dans un communiqué.

Le texte prévoit la création d'une institution nationale d'assurance maladie unique avec des agences cantonales ou intercantonales qui détermineront les primes et se chargeront de l'encaissement de celles-ci. Cela correspond au modèle actuel de la Suva, rappelle le communiqué.

L'initiative prévoit par ailleurs que les compagnies d'assurances actives à ce jour concentrent leurs activités sur les assurances complémentaires.

Côté partis, le PS, les Verts, le PdT, le PEV et le PCS soutiennent l'initiative. La Fédération suisse des patients, la FRC, le Mouvement populaire des familles, attac et l'AVIVO figurent parmi les organisations représentées au sein de l'association pour une caisse maladie publique.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

MédecineSanté: les cas de cancer en augmentation en Suisse, mais la mortalité diminueSanté: les cas de cancer en augmentation en Suisse, mais la mortalité diminue

SantéDon d'organes sans consentement: le référendum est lancéDon d'organes sans consentement: le référendum est lancé

RéinsertionSanté: «Après une longue pause dans le métier, je n’osais plus me dire infirmière»Santé: «Après une longue pause dans le métier, je n’osais plus me dire infirmière»

SantéLe court séjour en EMS, une ressource méconnueLe court séjour en EMS, une ressource méconnue

En chiffresAssurance maladie: près d’1,1 million de Suisses pourraient réduire leurs primes de 40% ou plus en 2022Assurance maladie: près d’1,1 million de Suisses pourraient réduire leurs primes de 40% ou plus en 2022

Top