04.08.2020, 15:00
Lecture: 6min

La chirurgie esthétique au-delà des préjugés

Premium
chargement
La chirurgie esthétique reste avant tout un acte médical.

Santé Aucun chirurgien plasticien, digne de son titre, ne sort le scalpel à la demande. Car la chirurgie esthétique reste un acte médical.

«La chirurgie esthétique traîne un fardeau dû à des préjugés tant de la part d’une partie de la population que des assureurs, une certaine croyance d’une chirurgie superficielle non médicalement justifiée», se désole le Dr Daniel Haselbach, spécialiste en chirurgie plastique, reconstructive et esthétique.

Les interventions chirurgicales plastiques sont catégorisées entre reconstructives et esthétiques. La reconstruction entre dans le cadre thérapeutique, remboursée par les assurances, tandis que l’esthétique, sans relation avec un problème de santé, est à la...

À lire aussi...

ProgrèsSanté: le CHUV teste une nouvelle méthode de traitement du cancerSanté: le CHUV teste une nouvelle méthode de traitement du cancer

comparatifLes ravages du Covid-19 face à d’autres virus mortelsLes ravages du Covid-19 face à d’autres virus mortels

FuméeTabac: Philip Morris prévoit la fin des cigarettes «d’ici 10 à 15 ans»Tabac: Philip Morris prévoit la fin des cigarettes «d’ici 10 à 15 ans»

PénurieSanté: la Suisse manquera encore de 1000 médecins de famille d’ici 2030Santé: la Suisse manquera encore de 1000 médecins de famille d’ici 2030

PandémieCoronavirus: 1 personne infectée sur 5 ne présenterait pas de symptômesCoronavirus: 1 personne infectée sur 5 ne présenterait pas de symptômes

Top