Laurence Ferrari quitte le journal de 20 heures de TF1

chargement

France La journaliste Laurence Ferrari annonce mercredi qu'elle va quitter le journal de 20 heures de TF1 pour un "talk show" sur la chaîne Direct 8.

  30.05.2012, 07:46
Nommée en 2008 pour remplacer Patrick Poivre d'Arvor, Laurence Ferrari a subi une baisse de l'audience du "20 heures".

Laurence Ferrari annonce mercredi qu'elle va quitter le journal de 20 heures de TF1. Elle animera la saison prochaine un "talk show" sur la chaîne Direct 8 du groupe Canal+.

Nommée en 2008 pour remplacer Patrick Poivre d'Arvor, Laurence Ferrari a subi une baisse de l'audience du "20 heures", concurrencé par le journal de France 2 et les feuilletons "Plus belle la vie" de France 3 et "Scènes de ménage" de M6.

"J'ai envie d'une émission plus libre, moins codifiée, où l'on ne me demandera pas de rentrer dans un moule", déclare-t-elle au "Parisien". Avant son arrivée aux commandes du journal de TF1, Laurence Ferrari présentait l'émission "Dimanche+" sur Canal+.

Les noms de Laurent Delahousse, le présentateur du journal de France 2 le week-end, d'Anne-Sophie Lapix, l'actuelle présentatrice de "Dimanche+" et de Gilles Bouleau, "joker" de Laurence Ferrari pendant ses congés, circulent pour lui succéder.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

MédecineSanté: les cas de cancer en augmentation en Suisse, mais la mortalité diminueSanté: les cas de cancer en augmentation en Suisse, mais la mortalité diminue

SantéDon d'organes sans consentement: le référendum est lancéDon d'organes sans consentement: le référendum est lancé

RéinsertionSanté: «Après une longue pause dans le métier, je n’osais plus me dire infirmière»Santé: «Après une longue pause dans le métier, je n’osais plus me dire infirmière»

SantéLe court séjour en EMS, une ressource méconnueLe court séjour en EMS, une ressource méconnue

En chiffresAssurance maladie: près d’1,1 million de Suisses pourraient réduire leurs primes de 40% ou plus en 2022Assurance maladie: près d’1,1 million de Suisses pourraient réduire leurs primes de 40% ou plus en 2022

Top