Le test prénatal de la trisomie 21 bientôt en Suisse

chargement

Santé Le test de dépistage prénatal de la trisomie 21 devrait bientôt être disponible en Suisse.

  30.07.2012, 12:34
Ce test est en attente d'un certificat de conformité pour l'espace européen.

Le Praenatest commercialisé par la firme Lifecodexx permettra sur une simple prise de sang de dépister le syndrome de Down. Mais cette avancée suscite de grosses craintes chez les associations des handicapés.

Ce test doit recevoir un certificat de conformité pour l'espace européen, un feu vert encore attendu, selon Lifecodexx.
 
La firme, dont le siège est en Allemagne, souhaite commercialiser ce produit en Suisse, en Allemagne et en Autriche. Elle décrit la procédure comme "une alternative sans risques à des méthodes communes invasives telle l'amniocentèse".
 
Une fois autorisée, la commercialisation du Praenatest sera également possible en Suisse, a indiqué lundi Petra Dörr, porte-parole de l'Institut des produits thérapeutiques Swissmedic. Elle confirmait une information de la "NZZ am Sonntag".
 
Ce test, qui dépend de l'ordonnance fédérale sur les dispositifs médicaux et diagnostics et non de celle sur les médicaments, n'a en effet besoin que d'un certificat de conformité déclaré pour l'espace européen.
 
Swissmedic n'est donc pas habilité à donner une autorisation. Son rôle se limitera à examiner la qualité du produit une fois qu'il sera sur le marché, a précisé Petra Dörr.
 
Des questions au sein des associations 
 
Mais l'arrivée de ce test ne plaît pas du tout aux associations représentant les handicapés. Insieme, la Fédération de parents de personnes mentalement handicapées, craint une augmentation de la pression sociale en faveur de l'avortement.
 
Le test Praenatest ne devrait être utilisé que lors de grossesse à risque et ne pas devenir un examen de routine, plaide la fédération sur son site internet. Elle redoute en outre que la situation des personnes porteuses de trisomie 21 n'en souffre également.
 
Procap se demande ainsi si les assurances continueront de soutenir les parents qui auront fait le choix délibéré de vivre malgré un test positif avec un enfant avec un handicap. Une question d'autant plus difficile si les caisses finissent par imposer le test de dépistage.
 
Action à Strasbourg
 
C'est dans ce même esprit qu'une trentaine d'associations de défense des handicapés issues de 16 pays a interpellé en juin dernier la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) pour ne pas reconnaître le droit au dépistage prénatal de la trisomie.
 
Cette politique de dépistage intensif se conclut par un avortement dans la quasi totalité des cas où le foetus est diagnostiqué trisomique, relèvent-elles.
 
La liberté de choix des parents de garder ou non leur enfant trisomique est "menacée par une politique eugénique", avait déclaré à Strasbourg le Français Jean-Marie Le Mené, président de la Fondation Jérôme Lejeune - qui soutient la recherche sur la trisomie.

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

SantéL’épuisant syndrome des jambes sans reposL’épuisant syndrome des jambes sans repos

En déficitCoronavirus: près de 7 hôpitaux suisses sur 10 sont tombés dans les chiffres rouges en 2020Coronavirus: près de 7 hôpitaux suisses sur 10 sont tombés dans les chiffres rouges en 2020

ConstatéSanté: les virus saisonniers prolifèrent à nouveau en SuisseSanté: les virus saisonniers prolifèrent à nouveau en Suisse

SANTÉAssurance maladie: mieux soigner les jeunes mamans par la prise en charge de tous les traitementsAssurance maladie: mieux soigner les jeunes mamans par la prise en charge de tous les traitements

Mieux soigner les jeunes mamans

Une motion demandée au Conseil national propose que la prise en charge intégrale des traitements post-partum soit...

  23.10.2021 07:34
Premium

Projet piloteCannabis médical dans les pharmacies à Bâle dès la mi-2022Cannabis médical dans les pharmacies à Bâle dès la mi-2022

Top