Le web entrait dans le domaine public il y a 20 ans

chargement

cern Le domaine "www" est apparu il y a vingt ans au Cern de l'idée d'un informaticien qui voulait partager l'information scientifique entre les physiciens. Il a ouvert la porte au web grand public.

  29.04.2013, 12:18
Tim Berners-Lee, l'inventeur du World Wide Web (WWW).

Il y a vingt ans, le CERN faisait une déclaration annonçant qu'un logiciel peu connu appelé World Wide Web était dans le domaine public. C'était le 30 avril 1993 et c'est ainsi que s'ouvrirent les vannes qui allaient déverser le Web dans le monde entier.

L'idée du Web remonte à mars 1989, lorsque Tim Berners-Lee, informaticien à l'Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN), proposa un "système de gestion décentralisée de l'information" destiné à la communauté des physiciens des hautes énergies. Une nouvelle génération d'expériences de physique voyait alors le jour.
 
Elles étaient réalisées par des collaborations comprenant plusieurs centaines de scientifiques du monde entier, des scientifiques qui étaient prêts pour une nouvelle manière d'échanger l'information sur l'Internet.
 
A la fin de 1990, l'idée de Berners-Lee était devenue le World Wide Web (www), et les premiers serveurs et navigateurs de celui-ci étaient en service au CERN. En 1991, le Web fut étendu à d'autres laboratoires de physique des particules du monde entier.
 
Sur ordinateurs individuels
 
Les programmeurs entreprirent de développer des navigateurs toujours plus perfectionnés, mais ceux-ci étaient en général limités aux systèmes informatiques utilisés par les scientifiques. A la suite de la déclaration du CERN d'avril 1993, des navigateurs plus faciles à installer firent leur apparition sur les ordinateurs individuels.
 
En novembre de la même année, le National Center for Supercomputing Applications américain lança officiellement Mosaic, le navigateur qui le premier fit connaître le Web au grand public.
 
L'intuition de Tim Berners-Lee a consisté à associer l'hypertexte et l'Internet pour donner au Web une utilisation simple se limitant à pointer et cliquer. La décision du CERN de mettre à disposition les bases et les protocoles du Web sans versement de redevances et sans autres restrictions a été déterminante pour l'existence de la Toile.
 
Vingt ans plus tard, le web recense au moins 14 milliards de pages. Il ne se contente plus de relier des documents statiques faits de textes et d'images mais comporte des applications toujours plus complexes et relie des banques de données toujours plus volumineuses.

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Projet piloteCannabis médical dans les pharmacies à Bâle dès la mi-2022Cannabis médical dans les pharmacies à Bâle dès la mi-2022

«Excessifs»Assurance maladie: les hôpitaux surfacturent des prestations aux complémentairesAssurance maladie: les hôpitaux surfacturent des prestations aux complémentaires

MédecineSanté: les cas de cancer en augmentation en Suisse, mais la mortalité diminueSanté: les cas de cancer en augmentation en Suisse, mais la mortalité diminue

SantéDon d'organes sans consentement: le référendum est lancéDon d'organes sans consentement: le référendum est lancé

RéinsertionSanté: «Après une longue pause dans le métier, je n’osais plus me dire infirmière»Santé: «Après une longue pause dans le métier, je n’osais plus me dire infirmière»

Top