Les dents des Suisses sont en bonne santé, mais elle pourraient l'être davantage

chargement

santé Globalement, la santé dentaire des Suisses est bonne. Mais il y a un gros potentiel d'amélioration, notamment en terme de contrôles réguliers et de prévention dans les écoles.

  29.04.2017, 11:50
Selon les dentistes suisses, en investissant entre 150 et 300 francs par an dans des contrôles, on évite la plupart des problèmes dentaires.

Les jeunes Suisses excellent en matière de Santé dentaire. Reste un potentiel d'amélioration, notamment en faveur des personnes à revenu modeste ou d'origine étrangère. Côté finance, les coûts sont stables depuis dix ans.

"Contrairement aux coûts de la santé couverts par l'assurance maladie, la facture des soins dentaires est maîtrisée: elle a évolué moins vite que le PIB ces dix dernières années", déclare Olivier Marmy, vice-président de la Société suisse de médecins dentistes (SSO), dans une interview à 24 Heures parue samedi.

Il rappelle que la dépense moyenne par Suisse atteint près de 8700 francs par année pour la santé, dont 500 francs pour les dents. Un contrôle et un détartrage suffisent selon lui à garantir une bonne santé dentaire, moyennant 150 à 300 francs par année.

"La plupart des problèmes dentaires peuvent être évités", affirme-t-il. Pour appuyer son propos, le praticien rappelle les progrès fulgurants atteints en matière d'hygiène dentaire depuis les années 1960: "entre 1970 et 2006, la prévalence de caries chez les recrues de 20 ans a diminué de 80%".

 

Dépistage à l'école

Ce qui n'empêche pas d'améliorer encore la prévention. Le docteur cite notamment le dépistage de la carie à l'école qui reste encore trop disparate d'une commune à l'autre. L'aspect économique n'est pas le principal obstacle. Pour Olivier Marmy, il faut plutôt davantage miser sur des assistants en prophylaxie, spécialement formés.

"Le défi est de cibler et d'adapter les efforts de prévention aux petits groupes de population à risque, sans baisse la garde sur l'hygiène dentaire bien intégrée par le plus grand nombre", poursuit-il. La prévention au biberon sucré devrait intervenir avant même la naissance du bébé, selon lui.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Genève: 18 000 signatures pour une assurance dentaire obligatoireGenève: 18 000 signatures pour une assurance dentaire obligatoire

Soins dentairesSoins dentaires: le gouvernement vaudois demande un délai d'un an au Grand ConseilSoins dentaires: le gouvernement vaudois demande un délai d'un an au Grand Conseil

Vos dents attendront un an

Le Conseil d'Etat vaudois demande au Grand Conseil de prolonger d'un an le délai pour soumettre au peuple l'initiative...

  27.05.2016 12:19  Santé

Top