New York interdit la vente du cannabis de synthèse

chargement

Etats-Unis Les autorités sanitaires de l'Etat et de la ville de New York ont interdit jeudi la vente de cannabis de synthèse, jusque là en vente libre dans les tabacs et les épiceries. Elles ont invoqué d'importants risques pour la santé.

  30.03.2012, 07:40
Le cannabis de synthèse, ou "Spice", est de la marijuana obtenue à partir de produits chimiques copiant le THC, le principe actif du cannabis naturel.

Les autorités ont délivré une interdiction "de vendre et de distribuer ces produits avec effet immédiat", a précisé dans un communiqué Nirav Shah, responsable de la Santé de l'Etat de New York. L'interdiction va être envoyée à quelque 10'000 commerces.

L'Etat de New York a énuméré dans son ordre d'interdiction "des réactions graves et dangereuses" parmi lesquelles des problèmes rénaux, de la paranoïa, des nausées, des évanouissements, des attaques ou carrément "la mort".

"Les drogues qui sont vendues sous le label 'cannabis de synthèse' sont nouvelles et peu connues mais des études menées par différents centres de toxicologie montrent qu'elles sont toxiques et très dangereuses", a expliqué le responsable de la santé de la ville de New York, Thomas Farley.

La vente de cannabis de synthèse est encore légale dans certains Etats américains. Mais l'Agence américaine de lutte contre la drogue (DEA) a néanmoins interdit certaines des substances utilisées dans le cannabis de synthèse.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Projet piloteCannabis médical dans les pharmacies à Bâle dès la mi-2022Cannabis médical dans les pharmacies à Bâle dès la mi-2022

«Excessifs»Assurance maladie: les hôpitaux surfacturent des prestations aux complémentairesAssurance maladie: les hôpitaux surfacturent des prestations aux complémentaires

MédecineSanté: les cas de cancer en augmentation en Suisse, mais la mortalité diminueSanté: les cas de cancer en augmentation en Suisse, mais la mortalité diminue

SantéDon d'organes sans consentement: le référendum est lancéDon d'organes sans consentement: le référendum est lancé

RéinsertionSanté: «Après une longue pause dans le métier, je n’osais plus me dire infirmière»Santé: «Après une longue pause dans le métier, je n’osais plus me dire infirmière»

Top