07.08.2015, 11:07

Pour la sécurité des patients, les chirugiens suisses auront une check-list

chargement
Ces stents en polymère d'acide lactique sont désormais utilisés à la clinique de Valère.

Médical La Fondation pour la sécurité des patients lance un programme pilote pour généraliser l'application d'une check-list en chirurgie. Une étude a montré que son utilisation était lacunaire en Suisse.

Le programme pilote lancé par la Fondation pour la sécurité des patients devrait s'étendre sur trois ans. Son objectif: généraliser l'application d'une check-list en chirurgie.

Selon une enquête à laquelle ont participé 1400 chirurgiens, anesthésistes et membres du personnel opératoire, cette mesure de sécurité n'est pas encore implantée partout en Suisse.

Une check-list établie par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) est utilisée depuis 2009 dans différents pays, a expliqué la responsable du projet Paula Bezzola. Mais son utilisation est lacunaire et parfois incorrecte.

Couverture à 100%

L'étude menée par la fondation a montré que 17% des sondés n'utilisent pas la check-list quotidiennement et 10% de ceux qui le font la trouvent gênante dans leur travail. Par contre, pour le cas où ils se retrouveraient eux-mêmes sur la table d'opération, 87% souhaitent une utilisation correcte de la check-list de l'OMS.

L'objectif du programme est une couverture à 100% en Suisse. La Société suisse de chirurgie soutient ce projet et y participe activement, a indiqué son président Ralph A. Schmid. La Confédération le soutient financièrement.

Selon la fondation, 65% des évènements indésirables se produisent en chirurgie et 40% seraient évitables. Deux patients sur 100 meurent après une opération, un chiffre dans la moyenne européenne. Lors de 14 opérations sur 100'000, un corps étranger est oublié dans le patient.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

MaladieSanté: l’épidémie de grippe saisonnière continue de diminuer en SuisseSanté: l’épidémie de grippe saisonnière continue de diminuer en Suisse

EpidémieCoronavirus: un banal traitement contre le paludisme, la chloroquine, serait efficaceCoronavirus: un banal traitement contre le paludisme, la chloroquine, serait efficace

live
EpidémieCoronavirus: un premier cas de contamination au Tessin, les frontières italiennes restent ouvertesCoronavirus: un premier cas de contamination au Tessin, les frontières italiennes restent ouvertes

SantéAntiviraux: des médicaments encore trop raresAntiviraux: des médicaments encore trop rares

UrgencesMarre d’attendre aux urgences? L’hôpital de Morges a un remèdeMarre d’attendre aux urgences? L’hôpital de Morges a un remède

Top