14.05.2019, 15:00

Quand le smartphone épaule patient et médecin

Premium
chargement
Plusieurs applications viennent en soutien aux patients, mais aussi aux professionnels.

Santé Les applications médicales destinées au grand public se multiplient. Loin de nous éloigner du médecin, elles nous en rapprochent. Exemple avec trois apps développées dans la région.

Big Data s’empare chaque jour un peu plus de notre santé quotidienne avec une simplicité déconcertante. Entre l’utilisation optimale des applications qui prônent entre les lignes, «mieux vaut prévenir que guérir», et un usage contre-productif qui pourrait faire le lit d’une cohorte de malades imaginaires, le pas est facile à franchir. Trois apps permettent de mieux comprendre la médecine connectée: Dermosafe, InCorpus et Spine&test.

1. Pour mieux diagnostiquer ses problèmes de peau

DermoSafe est une...

À lire aussi...

VirusGrippe: toujours plus de Suisses cloués au litGrippe: toujours plus de Suisses cloués au lit

alimentationBonnes ou mauvaises graisses, sachez faire la différenceBonnes ou mauvaises graisses, sachez faire la différence

EpidémieCoronavirus: 26 nouveaux décès dus au coronavirus dans le Hubei, en ChineCoronavirus: 26 nouveaux décès dus au coronavirus dans le Hubei, en Chine

HormonesDes pubertés de plus en plus précoces chez les fillesDes pubertés de plus en plus précoces chez les filles

ApaisementCoronavirus: pas de cas en Suisse, contaminations entre humains en Allemagne et au JaponCoronavirus: pas de cas en Suisse, contaminations entre humains en Allemagne et au Japon

Coronavirus: pas de cas en Suisse

Alors que Berne rassure ce mardi en affirmant qu’aucun cas avéré d’infection au coronavirus n’a été détecté à ce jour...

  28.01.2020 11:48

Top