Rhume des foins: un spray nasal pour aider le 20% de la population

chargement

Médicaments Un nouveau spray nasal efficace, homologué par Swissmedic, permettrait de soulager les personnes allergiques au rhume des foins.

  19.03.2014, 12:57
Les personnes allergiques aux pollens - un quart de la population - disposent désormais d'une nouvelle méthode de traitement particulièrement efficace et peu lourde, selon des spécialistes.

Les personnes allergiques aux pollens - un cinquième de la population - disposent désormais d'une nouvelle méthode de traitement particulièrement efficace et peu lourde, selon des spécialistes. Ce spray nasal homologué par Swissmedic allie deux substances actives, l'azélastine et le fluticasone.

Les deux substances utilisées dans le spray Dymista mis au point par le groupe pharmaceutique Meda sont un antihistaminique pour la première et un corticoïde pour la seconde. La combinaison des deux est plus efficace que leur utilisation séparée, a déclaré mercredi le prof. Claus Bachert, directeur de clinique et chercheur à l'Hôpital universitaire de Gand (B) aux médias réunis à Zurich.

Le nouveau spray nasal agit à la fois contre l'irritation du nez, des yeux, le rhume et le nez bouché. Son efficacité atteint le double de celle d'autres sprays nasaux, constate Claus Bachert sur la base des études réalisées. Il stoppe les éternuements après 10 minutes, débouche le nez après une demi-heure et diminue tous les symptômes de 30% au bout de quatre jours.

Sous ordonnance

Le Dymista a été testé sur 4500 patients. Il est bien toléré à long terme, soutient le professeur Bachert. Ses effets secondaires sont une tendance au saignement de nez dans certains cas et une légère amertume en bouche dans d'autres. Aucune étude n'a en revanche été réalisée sur la tolérance du médicament par les femmes enceintes.

Le spray est un médicament disponible en pharmacie sous ordonnance. Il est en vente aux Etats-Unis depuis plus d'un an ainsi, qu'en Allemagne, en Italie et en Autriche depuis plusieurs mois, précise Omar Murmann, directeur du marketing de la filiale suisse de Meda, groupe pharma suédois.

Un quart de la population suisse souffre d'allergie aux pollens, souligne le prof. Peter Schmid-Grendelmeier, allergologue à l'Hôpital universitaire de Zurich. Les symptômes sont l'irritation du nez et des yeux, le rhume, voire l'asthme, ainsi qu'une lourde fatigue. Les cures de désensibilisations par injections régulières les atténuent fortement, mais ne les éliminent pas toujours.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

rechercheL’EPFL développe un hydrogel injectable qui répare les tissus déchirésL’EPFL développe un hydrogel injectable qui répare les tissus déchirés

PréventionDix accidents graves de vélo électrique par semaine: nouvelle campagne de préventionDix accidents graves de vélo électrique par semaine: nouvelle campagne de prévention

CancerComment sauver la qualité de vie malgré le cancerComment sauver la qualité de vie malgré le cancer

TechnologieSanté: nouvelle approche thérapeutique de la maladie de ParkinsonSanté: nouvelle approche thérapeutique de la maladie de Parkinson

ConséquencesCoronavirus: un tiers des malades du Covid a des troubles psychologiques ou neurologiquesCoronavirus: un tiers des malades du Covid a des troubles psychologiques ou neurologiques

Top