30.04.2019, 11:59
Lecture: 8min

Sclérose en plaques: l’union fait la force

Premium
chargement
Florence Malloth et Isabelle Pino très actives au sein du groupe régional de Nyon SEPasMal.

Santé Mystérieuse, invisible, inguérissable, la sclérose en plaques isole. Les groupes de personnes diagnostiquées apportent de la force à leurs membres.

L’origine de la sclérose en plaques (SEP), maladie inflammatoire du système nerveux central, est toujours inconnue malgré un faisceau d’indices qui laissent suspecter une mauvaise rencontre entre prédisposition génétique et facteurs environnementaux. Sans espoir de guérison possible à ce jour, la SEP se manifeste sous une multitude de visages laissant vaine la tentation de lister les symptômes.

La maladie peut progresser très lentement ou en dents de scie, avec des poussées suivies...

À lire aussi...

RépercussionsEnvironnement: La pollution de l'air coûte 166 milliards d'euros par an en EuropeEnvironnement: La pollution de l'air coûte 166 milliards d'euros par an en Europe

SantéAddictions: en Suisse, 5,8% des enfants ont un parent qui boit tropAddictions: en Suisse, 5,8% des enfants ont un parent qui boit trop

live
MONDECoronavirus: toutes les nouvelles du dimanche 18 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du dimanche 18 octobre

ProtestationCoronavirus: manif à Berne pour protester contre les mesures de la ConfédérationCoronavirus: manif à Berne pour protester contre les mesures de la Confédération

SciencesPandémie: le coronavirus survit neuf heures sur la peauPandémie: le coronavirus survit neuf heures sur la peau

Top