30.04.2019, 11:59
Lecture: 8min

Sclérose en plaques: l’union fait la force

Premium
chargement
Florence Malloth et Isabelle Pino très actives au sein du groupe régional de Nyon SEPasMal.

Santé Mystérieuse, invisible, inguérissable, la sclérose en plaques isole. Les groupes de personnes diagnostiquées apportent de la force à leurs membres.

L’origine de la sclérose en plaques (SEP), maladie inflammatoire du système nerveux central, est toujours inconnue malgré un faisceau d’indices qui laissent suspecter une mauvaise rencontre entre prédisposition génétique et facteurs environnementaux. Sans espoir de guérison possible à ce jour, la SEP se manifeste sous une multitude de visages laissant vaine la tentation de lister les symptômes.

La maladie peut progresser très lentement ou en dents de scie, avec des poussées suivies...

À lire aussi...

pollution de l'airParticules fines: comment on pourrait éviter 50’000 morts en EuropeParticules fines: comment on pourrait éviter 50’000 morts en Europe

Soutien moralLa solitude vous pèse? Voici 6 lieux d’écouteLa solitude vous pèse? Voici 6 lieux d’écoute

DécryptageCoronavirus: pourquoi la Suisse n’impose pas le port du masque FFP2Coronavirus: pourquoi la Suisse n’impose pas le port du masque FFP2

SantéDon d’organes: 519 transplantations en 2020, le coronavirus n’a pas provoqué de baisse brutaleDon d’organes: 519 transplantations en 2020, le coronavirus n’a pas provoqué de baisse brutale

BilanSanté: les pharmaciens suisses ont dispensé près de 100 millions de conseils en 2020Santé: les pharmaciens suisses ont dispensé près de 100 millions de conseils en 2020

Top