08.02.2018, 00:01

Le contemporain envoûte le château

Premium
chargement
Vincent Lieber, conservateur du château, et Didier Guillon, président de la Fondation Valmont, devant la jungle mystérieuse de l’artiste anglaise Jane Le Besque.

 08.02.2018, 00:01 Le contemporain envoûte le château

Par nathalie.hug@lacote.ch

NYON Le château vernit ce soir son exposition d’art contemporain «Les affinités électives», en collaboration avec la Fondation morgienne Valmont.

En se glissant dans l’escalier de pierre en colimaçon, le froid engourdit les sens. Dans la pénombre de la première salle, une végétation gracieuse s’entremêle étrangement sur les murs. Sous le pinceau de Jane Le Besque se réveillent les jardins poétiques et mystérieux de ses origines anglaises.

«J’aime le château de Nyon», confie Didier Guillon, président de la Fondation...

Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top