07.05.2018, 14:31

Discours haineux: Snapchat rejoint le Code de conduite de l'UE

chargement
Snapchat s'engage ainsi à lutter contre les propos haineux illégaux en ligne.

Internet Après Facebook, Twitter, YouTube, Microsoft, qui avaient inauguré ce texte en mai 2016, puis Instagram et Google+, c'est au tour de l’application Snapchat de rejoindre le Code de conduite de l'Union européenne.

L'application Snapchat a décidé de se joindre à son tour au "Code de conduite" de l'Union européenne (UE), a annoncé lundi la Commission européenne. Selon ce code, les acteurs majeurs d'Internet s'engagent à lutter contre les propos haineux illégaux en ligne.

Facebook, Twitter, YouTube et Microsoft avaient inauguré ce texte en mai 2016, dans lequel ils s'engagent notamment auprès de l'exécutif européen à "avoir des procédures claires et efficaces pour examiner" en moins de 24 heures les signalements de "discours de haine illégaux" et à les supprimer si besoin.

Ils avaient ensuite été rejoints par Instagram et Google+ dans cette démarche visant à lutter plus efficacement contre les contenus illicites comme des propos racistes ou xénophobes par exemple.

"Le nombre croissant de participants montrent que le Code de conduite de l'UE est une manière efficace de faire d'Internet un lieu plus sûr", s'est félicitée la commissaire européenne à la justice, Vera Jourova, citée lundi dans un communiqué.

La Commission européenne a indiqué qu'elle déciderait "dans les prochains mois" si la démarche volontaire du "Code de conduite" est suffisante, ou s'il faut envisager de nouvelles règles contraignantes pour les acteurs d'Internet.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Il compare la longueur des conditions d’utilisation sur les réseaux sociauxIl compare la longueur des conditions d’utilisation sur les réseaux sociaux

application mobileWhatsApp désormais interdit aux moins de 16 ans en EuropeWhatsApp désormais interdit aux moins de 16 ans en Europe

Réseaux sociauxRéseaux sociaux: les jeunes Suisses préfèrent Snapchat et Instagram à FacebookRéseaux sociaux: les jeunes Suisses préfèrent Snapchat et Instagram à Facebook

Top