17.12.2019, 09:14

Espace: le lancement de CHEOPS par la Suisse et l’ESA est reporté d’au moins 24 heures

chargement
La fusée aurait dû décoller à 09h24 (suisse) mardi de Kourou en Guyane française.

Souci technique Alors qu’il était prévu ce mardi à 09h24, le lancement du télescope CHEOPS par la Suisse et l’Agence spatiale européenne est reporté de 24 heures au moins. En cause: un problème de software au niveau de l'étage supérieur de la fusée. S'il n'est pas lancé d'ici jeudi, il faudra attendre l'an prochain pour retrouver une fenêtre de tir.

Le lancement du télescope CHEOPS par la Suisse et l'Agence spatiale européenne (ESA) est reporté de 24 heures au moins en raison d'un problème de logiciel. La fusée Soyouz aurait dû décoller à 09h54 (suisse) mardi de Kourou en Guyane française.

Le compte à rebours a été interrompu une heure et vingt-cinq minutes avant l'envol à cause d'un problème de software au niveau de l'étage supérieur de la fusée, selon une journaliste de Keystone-ATS sur place. C'est là que se trouvent les satellites. Ils sont en sécurité, a indiqué l'ESA.

 

 

"Une analyse des causes (de la défaillance) est en cours pour résoudre le problème. La décision a été prise de reporter le lancement à une nouvelle date: le 18 décembre à 11h54 heure de Moscou (09h54 en Suisse)", a affirmé l'agence spatiale russe Roskosmos dans un communiqué publié sur son site Internet.

"Lors des dernières opérations avant le décollage du lanceur Soyouz ST-A avec un groupe d'engins spatiaux commerciaux, les équipements automatisés ont détecté une défaillance des systèmes de contrôle", ajoute Roskosmos.

 

 

Recherche des causes

Les équipes techniques sont en train de rechercher les causes exactes du problème, a indiqué à Keystone-ATS Daniel Neuenschwander, directeur du transport spatial à l'ESA.

La fenêtre de tir est à 09h54, à la seconde près. Le lancement doit se faire au plus tard d'ici jeudi, faute de quoi il sera reporté à l'an prochain.

Le réservoir des boosters - le premier étage de la fusée - a en effet été vidé après l'interruption du compte à rebours, et cette procédure ne peut pas être répétée plus de deux fois, au risque de créer des problèmes de joints, a précisé M. Neuenschwander. La fusée devrait alors être désinstallée pour subir un check-up.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

DécollageEspace: assemblé en Suisse, le télescope spatial CHEOPS sera lancé le 17 décembreEspace: assemblé en Suisse, le télescope spatial CHEOPS sera lancé le 17 décembre

espaceLe satellite CHEOPS emportera 888 dessins d'enfants suissesLe satellite CHEOPS emportera 888 dessins d'enfants suisses

EspaceEspace: le satellite CHEOPS sera construit à BerneEspace: le satellite CHEOPS sera construit à Berne

Top