12.09.2019, 11:36

Le robot «Poisson volant» peut plonger et voler

chargement
Le robot, qui ne pèse que 160 grammes, peut "sauter" plusieurs fois après avoir rempli son réservoir d'eau.

Bio-technologie Un robot capable de plonger, sauter hors de l’eau et voler pourrait être utilisé pour des échantillons d’eau dans des zones dangereuses.

Il ne pèse que 160 grammes et peut passer de l’eau à l’air en sautant. Il, c’est le robot «Poisson volant» conçu au départ par des chercheurs de l’Imperial College de Londres. Il peut parcourir 26 mètres dans l’air après le décollage, communique jeudi le Laboratoire fédéral suisse d’essai des matériaux et de recherche (Empa). Cet engin bio-inspiré utilise l’eau de l’environnement pour créer un gaz propulseur et se lancer à partir de la surface de l’eau.

 

 

Le robot «Poisson volant» pourrait être utilisé pour prélever des échantillons d’eau dans des environnements dangereux et encombrés, par exemple lors d’inondations ou lors de la surveillance de la pollution des océans, rapporte l’équipe dirigée par Mirko Kovac – qui dirige également le «Materials and Technology Center of Robotics» de l’Empa – dans le dernier numéro du «Science Robotics».

L’équipe a testé le robot en laboratoire, dans un lac et dans un bassin à vagues, et démontré ainsi qu’il peut s’échapper de la surface de l’eau même dans des conditions assez difficiles.

L’équipe de l’Imperial College travaille actuellement avec des chercheurs de l’Empa à la construction de nouveaux véhicules utilisant des matériaux de pointe et à des essais sur le terrain du robot dans différents environnements, dont la surveillance des océans autour des récifs coralliens et des plateformes énergétiques offshore.

 

En savoir plus : Le site de l’Empa
 

 

 

 

 

 

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

technologiesDes robots pourraient battre les champions du monde de football... en 2050Des robots pourraient battre les champions du monde de football... en 2050

EPFLEPFL: des chercheurs développent des robots-fourmis capables d’agir ensembleEPFL: des chercheurs développent des robots-fourmis capables d’agir ensemble

technologiesRobots tueurs: les grandes puissances verrouillent le débatRobots tueurs: les grandes puissances verrouillent le débat

Robots tueurs loin d’être interdits

Les robots tueurs ont de beaux jours devant eux. Les grandes puissances se sont opposées à Genève à une réglementation...

  29.03.2019 20:48

Top