Accident de car en Norvège: un passager de 49 ans décède à l'hôpital

chargement

Norvège L'accident d'autocar en Norvège a fait une quatrième victimes. Mercredi, un Suisse de 49 ans est décédé à l'hôpital des suites de ses blessures. Le chauffeur du bus, de nationalité allemande, a été inculpé temporairement pour conduite imprudente.

  30.07.2014, 17:22
Le véhicule a quitté la route et fini sa course dans un fossé.

Le Suisse de 49 ans grièvement blessé dans l'accident d'un car argovien mardi en Norvège est décédé mercredi. Le bilan de l'accident s'élève désormais à quatre morts et 13 blessés.

L'hôpital universitaire St Olav de Trondheim avait qualifié l'état du Suisse de "très sérieux" mercredi en milieu de journée. L'homme avait été héliporté à Trondheim après l'accident intervenu à Trones, dans le comté du Nord-Troendelag, dans l'ouest du pays.

Mardi déjà, trois Suisses avaient perdu la vie dans l'accident, deux hommes de 72 et 78 ans et une femme de 56 ans. Tous les autres passagers du car, également suisses, ont été blessés. Le chauffeur du véhicule, de nationalité allemande, est grièvement atteint. Il devait être entendu par la police norvégienne dès que sa condition physique le permettra.

Chauffeur inculpé

La police norvégienne accuse le chauffeur de conduite imprudente. Elle a confirmé mercredi cette information de la version en ligne du journal norvégien "Tronder-Avisa".

"Nous avons inculpé temporairement le chauffeur de conduite imprudente", a indiqué le chef des secours de la police de Nord-Trondelag, Morten Evensen. L'homme, de nationalité allemande, grièvement blessé, n'a pu être entendu que brièvement par les enquêteurs. L'interrogatoire formel n'a pas encore eu lieu.

Une demande de mise en accusation fait partie du processus habituel en Norvège lors d'enquêtes en cours. "Cela donne à une personne mise en cause le droit à un avocat", ce qui ne serait sinon pas le cas, a expliqué M. Evensen. Il se peut que l'inculpation soit abandonnée à l'issue des investigations, atténuée ou au contraire renforcée.

Rescapés rapatriés

Les rescapés devaient être rapatriés ce mercredi. La majorité des passagers étaient âgés de 60 à 70 ans.

Le car, propriété de l'entreprise Eurobus, basée à Windisch (AG), se trouvait sur le chemin du retour d'un voyage de deux semaines en Norvège lorsque l'accident est intervenu. Pour une raison encore inconnue, le véhicule a quitté la route et fini sa course dans un fossé.

Les premiers résultats de l'enquête ne sont pas attendus avant jeudi au plus tôt. Des témoins ont dit avoir vu le véhicule tanguer avant l'accident, qui a eu lieu sur un tronçon où la qualité de la chaussée a été critiquée.


 
 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

migrationsCoronavirus: 2020, année de baisse record pour les migrations dans l’OCDECoronavirus: 2020, année de baisse record pour les migrations dans l’OCDE

live
directCoronavirus: la Russie enregistre un nouveau record de décès et contaminationsCoronavirus: la Russie enregistre un nouveau record de décès et contaminations

InsoliteVenise: un gondolier suspendu et privé de son titre pour dopageVenise: un gondolier suspendu et privé de son titre pour dopage

témoignageRépression chinoise au Tibet: «C’est la disparition d’une société qui se joue», témoigne une FribourgeoiseRépression chinoise au Tibet: «C’est la disparition d’une société qui se joue», témoigne une Fribourgeoise

live
MONDECoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 27 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 27 octobre

Top