19.02.2020, 00:01

Activiste libéré et arrêté encore

Premium
chargement
Le mouvement de Gezi a commencé en 2013,  avec un sit-in pour défendre  le parc de Gezi, l’un des rares  espaces verts au cœur d’Istanbul.
Par Delphine Minoui, Istanbul

TURQUIE Peu après l’acquittement des prévenus, au procès visant des activistes qui voulaient sauver un parc, l’un d’eux a fait l’objet d’un nouveau mandat d’arrêt.

Un déluge d’applaudissements traverse le tribunal de Silivri. Dans la grande salle d’audience, d’habitude aussi austère qu’un cimetière, les rires et la joie dessinent des larmes sur les visages fatigués. «Acquittés, acquittés!», répètent, en boucle, les proches des neuf accusés, comme pour se convaincre qu’ils ne rêvent pas. Que cette fois-ci, le vent de la justice souffle dans le bon sens. Que le cauchemar de l’affaire des manifestations de Gezi est terminé.

Encore sonné par la...

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: l'Autriche veut généraliser le port du masque dans les supermarchésCoronavirus: l'Autriche veut généraliser le port du masque dans les supermarchés

On décortiqueCoronavirus – Fake news: non, l'Islande n'a pas dépisté toute sa populationCoronavirus – Fake news: non, l'Islande n'a pas dépisté toute sa population

Vie privéeL'application Zoom envoie vos données à Facebook sans vous avertirL'application Zoom envoie vos données à Facebook sans vous avertir

PandémieAllemagne: indignation contre Adidas et H&M qui cessent de payer leurs loyersAllemagne: indignation contre Adidas et H&M qui cessent de payer leurs loyers

DangerCoronavirus: des cas de toxicité cardiaque après la prise d’hydroxychloroquineCoronavirus: des cas de toxicité cardiaque après la prise d’hydroxychloroquine

Top