01.04.2018, 22:04

Allemagne: des centaines de manifestants réclament la libération de Puigdemont

chargement
1/16  

Manifestation Des centaines de manifestants ont réclamé la libération de Puigdemont à Berlin. L'ancien président catalan est détenu dans la ville allemande de Neumünster. ll doit attendre la décision du tribunal de Kiel qui pourrait le remettre à la justice espagnole.

Quelques centaines de partisans de l'indépendance de la Catalogne ont manifesté dimanche à Berlin pour demander la libération de Carles Puigdemont. L'ex-président de la région a été arrêté la semaine passée en Allemagne sur mandat d'arrêt de Madrid.

Abrités sous des parapluies, les manifestants - 300 selon la police, 400 à 500 selon les organisateurs - ont marché de la Porte de Brandenburg au ministère de la Justice à l'appel de la branche allemande de l'Assemblée nationale catalane. Certains portaient des pancartes sur lesquelles on pouvait lire "Libérez Puigdemont et les prisonniers politiques catalans" et "L'Espagne n'est pas une démocratie". D'autres brandissaient des drapeaux catalans.

 

 

"Ce que nous voulons dire est simple: libérez nos hommes politiques catalans élus", a déclaré une manifestante de 34 ans, Monica Zaldivar. Selon elle, le pouvoir espagnol instrumentalise la justice pour s'en prendre aux responsables séparatistes plutôt que de tenter de trouver une solution politique. "Pour moi, il s'agit de la démocratie en Espagne."

"Ne pas baisser la garde"

Les partis indépendantistes ont été décapités par une série d'inculpations et d'incarcérations et l'arrestation le 25 mars en Allemagne de Carles Puigdemont, qui s'était installé en Belgique il y a cinq mois.

L'ancien président catalan, destitué par le gouvernement Madrid après la vaine déclaration unilatérale d'indépendance de la Catalogne le 27 octobre, est détenu dans la ville allemande de Neumünster. Il doit attendre la décision du tribunal de Kiel, dans le nord de l'Allemagne, qui pourrait le remettre à la justice espagnole. La justice allemande dispose de 60 jours pour statuer.

Dimanche, il a adressé un message audio à ses partisans depuis la prison. Il les a invités "à ne pas baisser la garde face à un Etat qui se comporte de plus en plus de manière autoritaire".

 

 

Action sur l'autoroute

Pendant ce temps en Catalogne, quelques dizaines de membres des "comités de défense de la République", des groupements locaux d'habitants défendant la sécession, ont mené une action sur l'autoroute AP-7 reliant la Catalogne à la France. Ils ont levé les barrières de plusieurs péages pour que les automobilistes n'aient pas à payer, selon des images de télévision.

Ils entendent mener une mobilisation permanente, passant par la désobéissance civile, pour forcer l'Etat espagnol à négocier avec leur mouvement.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

justiceExtradition de Carles Puigdemont: la justice allemande ne prendra pas de décision avant PâquesExtradition de Carles Puigdemont: la justice allemande ne prendra pas de décision avant Pâques

CatalogneCatalogne: des milliers de Catalans manifestent contre l'arrestation de Carles PuigdemontCatalogne: des milliers de Catalans manifestent contre l'arrestation de Carles Puigdemont

CatalogneCatalogne: l'ex-président en exil Carles Puigdemont arrêté en AllemagneCatalogne: l'ex-président en exil Carles Puigdemont arrêté en Allemagne

Finlande: la police prête à arrêter l'ancien président catalan PuigdemontFinlande: la police prête à arrêter l'ancien président catalan Puigdemont

Top