17.12.2019, 00:01

Ankara lorgne la Libye

Premium
chargement
Recep Tayyip Erdogan (ici, hier, à Genève, pour le premier Forum mondial sur les réfugiés) veut, pour certains, s’engager dans un nouveau conflit, afin de «booster» le nationalisme turc à l’heure où son parti, l’AKP, est en perte de vitesse.
Par Delphine Minoui, Istanbul

AFRIQUE DU NORD Recep Tayyip Erdogan a conclu un accord militaire, fin novembre, avec les autorités de Tripoli, qui ouvre le pays à l’armée turque.

Les préparatifs d’une intervention turque en Libye s’accélèrent. Ce dimanche, le gouver- nement turc a annoncé avoir soumis au Parlement un accord militaire conclu, fin novembre, avec les autorités de Tripoli, qui ouvre la voie à l’armée turque en Libye. Le jour même, le président Recep Tayyip Erdogan recevait, pour la deuxième fois en moins d’un mois, le...

À lire aussi...

RECHERCHELe rôle clé des chauves-sourisLe rôle clé des chauves-souris

Le rôle clé des chauves-souris

Alors que l’épidémie se poursuit en Chine, la chasse aux nouveaux coronavirus s’intensifie.

  19.02.2020 00:01
Premium

NUCLÉAIREFessenheim prêt à tirer la priseFessenheim prêt à tirer la prise

IMMIGRATIONLa Grèce durcit sa politiqueLa Grèce durcit sa politique

La Grèce durcit sa politique

Frontière maritime, centre de rétention, renfort de patrouilles en mer Egée, le gouvernement conservateur grec...

  19.02.2020 00:01
Premium

TURQUIEActiviste libéré et arrêté encoreActiviste libéré et arrêté encore

Activiste libéré et arrêté encore

Peu après l’acquittement des prévenus, au procès visant des activistes qui voulaient sauver un parc, l’un d’eux a fait...

  19.02.2020 00:01
Premium

ASIERUSSIEFacebook contraint à la censure à SingapourFacebook contraint à la censure à Singapour

Top