Attentat de Manchester: Steve et Chris, deux sans-abri, sont devenus des héros

chargement

Attentat de Manchester Se trouvant à proximité de la salle de concert quand le kamikaze s'est fait exploser, Steve et Chris, deux sans-abri, sont intervenus pour secourir les victimes. Ils sont devenus de véritables héros, particulièrement sur les réseaux sociaux.

  24.05.2017, 08:18
Sans attendre, Chris, à gauche, et Steve se sont précipités pour aider les victimes.

Steve Jones dormait près de la Manchester Arena lundi soir. Chris Parker, lui, faisait la manche à proximité des lieux. C'est alors que les deux sans-abri ont été surpris par un gros "boum"... celui de l'attentat-suicide qui a tué 22 personnes et blessé 59 autres à la fin du concert d'Ariana Grande. Les deux hommes, chacun de leur côté, se sont alors précipités en direction de la déflagration et ont réalisé la gravité de la situation. Sans hésiter, ils ont porté secours aux victimes.

 

>> À lire aussi: Attentat de Manchester: la Grande-Bretagne élève le niveau d'alerte terroriste

 

"C'était des enfants, beaucoup d'enfants avec du sang partout et qui criaient et pleuraient", a raconté Steve sur la chaîne de télévision ITV. Ce SDF de 35 ans, ancien maçon, a alors prodigué les premiers secours qui s'imposaient, retirant des clous des bras des blessés, "et même du visage d'une petite fille".

 

 

Chris, 33 ans, explique lui aussi avoir assisté à l'horreur, se confiant à l'agence britannique Press Association. "J'ai vu une petite fille... elle n'avait plus de jambes. Je l'ai enveloppée dans un T-shirt et je lui ai demandé "où est ta maman et ton papa". Elle a répondu: "mon papa est au travail et ma maman est là-haut"". Emu, le sans-abri ajoute qu'il a consolé une femme qui a fini par succomber à ses blessures, rapporte The Telegraph: "elle est morte dans mes bras. Elle avait une soixantaine d'années et m'a dit qu'elle était venue avec sa famille". 

 

 

Les deux Britanniques ont été choqués par ce qu'ils ont vu: "Nous n'avons presque pas dormi de la nuit", déclare Steve, évoquant des mères "hystériques" entourant les corps "sans vie" d'enfants allongés à même le sol. Ils ne se considèrent pas pour autant comme des héros: "C'est pas parce que je suis sans-abri que je n'ai pas de coeur", a précisé Steve. "Ils avaient besoin d'aide... c'est juste l'instinct d'aller aider".

Admiratifs de leur geste, des internautes ont lancé des collectes sur la toile. Mercredi matin, plus de 15'000 francs avaient été récoltés pour chacun des deux hommes.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Attentat de ManchesterAttentat de Manchester: l'auteur de l'attaque était connu des services de sécuritéAttentat de Manchester: l'auteur de l'attaque était connu des services de sécurité

attentat de ManchesterGenève: le jet d'eau illuminé aux couleurs du Royaume-Uni en hommage aux victimes de l'attentat de ManchesterGenève: le jet d'eau illuminé aux couleurs du Royaume-Uni en hommage aux victimes de l'attentat de Manchester

Top