Au Japon, une loi fait craindre un recul des libertés

chargement

ASIE Le texte, qui prévoit 277 cas d’actes pouvant être constitutifs de complot, risque de renforcer la surveillance de la population.

Par RÉGIS ARNAUD
  30.05.2017, 23:30
Premium
Le premier ministre Shinzo Abe a mis son crédit politique dans la balance, avançant que le Japon «ne pourra pas accueillir les Jeux olympiques de 2020» – une obsession nationale – si la loi n’est pas adoptée.

Au Japon, le premier ministre Shinzo Abe est-il en train de réduire drastiquement les libertés publiques de son peuple avec l’assentiment tacite de ce dernier? C’est la crainte des opposants à une «loi anticomplot» qui, déjà adoptée par la Chambre basse et en discussion à la Chambre haute, a toutes les chances d’entrer prochainement dans le droit nippon. Le...

À lire aussi...

live
CoronavirusCoronavirus: toutes les nouvelles de ce samedi 31 juilletCoronavirus: toutes les nouvelles de ce samedi 31 juillet

AlarmantGroenland: la calotte glaciaire fond en accéléré à cause d’une vague de chaleurGroenland: la calotte glaciaire fond en accéléré à cause d’une vague de chaleur

Pass sanitaireCoronavirus: plus de 200’000 personnes ont manifesté en France contre le pass sanitaireCoronavirus: plus de 200’000 personnes ont manifesté en France contre le pass sanitaire

géopolitiqueAfghanistan: le tandem russo-turc comble le videAfghanistan: le tandem russo-turc comble le vide

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 30 juilletCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 30 juillet

Top