Avec le slip français tout devient possible aux présidentielles

chargement

Insolite Un jeune entrepreneur a détourné des affiches de la campagne présidentielle pour promouvoir ses slips.

Par ats/afp
  28.03.2012, 12:16
1/3  

A l'heure où le "made in France" est mis en avant par la plupart des candidats à la présidentielle, un jeune entrepreneur a fait le pari de relancer les sous-vêtements pour homme 100% français et détourner les affiches des candidats pour promouvoir ses slips.

Le slogan "Prenez le pouvoir du slip", s'affiche avec la photo de Jean-Luc Mélenchon (Front de gauche), tandis que François Hollande (PS) assure que "le changement de slip c'est maintenant", la candidate Eva Joly (EELV) évoque "le choix du slip" et Nicolas Sarkozy promet qu'"en slip tout devient possible".

Ces affiches, que l'on trouve sur la page créée par la marque sur le réseau social Facebook, ont été imaginées par Guillaume Gibault, qui a lancé "le slip français" en septembre.

"J'ai créé la marque à la suite d'un défi qu'un copain m'a lancé: "Es-tu capable de vendre des slips ?"", raconte ce jeune diplômé d'HEC, qui l'a aussitôt relevé en répondant: "oui, s'ils sont français !".

C'est très récemment qu'a germé l'idée d'exploiter la mode du "made in France" pour promouvoir la marque, explique l'entrepreneur de 26 ans qui, constatant l'omniprésence de la campagne présidentielle, a aussi eu l'idée de surfer sur ce thème "de manière rigolote". Après les affiches, on a eu l'idée de faire une vidéo parodiant le slogan de campagne de François Hollande, le "changement c'est maintenant".

Vaillant, intrépide, triomphant

Tournée en une demi-journée avec trois amis, la vidéo postée le 9 mars sur internet a déjà été vue plus de 40'000 fois. Il espère que le buzz provoqué par sa marque va lui permettre de doper ses ventes de sous-vêtements à l'élastique bleu-blanc-rouge et aux noms prometteurs - le vaillant, l'intrépide, le triomphant... - qui affichent résolument leur "côté franchouillard et marrant".

En sept mois, quelque 4000 slips ont été vendus. "Depuis quelque temps, ils sont notre plus gros client", explique le fournisseur du "slip français", Franck Sordat, qui a racheté en septembre 2010 l'usine de Saint-Antoine-Cumond en Dordogne, où est fabriquée l'ensemble de la collection.

Société relancée

Ce chef d'entreprise estime que "l'actuel buzz autour des produits" fabriqués dans l'hexagone contribue à relancer la société "Moulin neuf", qui a compté jusqu'à 180 salariés et était en quasi-faillite lorsqu'il l'a rachetée.

"Il ne restait que quatre personnes et aujourd'hui, nous en comptons une quinzaine", explique M. Sordat, qui produit principalement encore la marque de l'entreprise périgourdine, créée en 1949: des vêtements et sous-vêtements tricotés en fil de coton.

"Notre ligne est plus traditionnelle et s'adresse à une clientèle assez âgée, vendue à travers un réseau de détaillants et sur les marchés", dit-il en s'amusant de voir que le marché à l'export se développe et notamment au Japon où plaisent ses "slips des années 50". Il espère que le fabriqué français ne sera pas simplement un effet de mode et qu'il ne s'estompera pas "une fois la présidentielle passée".

Pour Guillaume Gibault, qui vient également de créer une marque artisanale française de bagages, cela ne fait pas de doute, promouvoir le savoir-faire national est possible, et pour cela, il "faut trouver de bonnes idées, une façon de les raconter et fabriquer de beaux produits".

Sollicités par l'AFP, les entourages de Nicolas Sarkozy et François Hollande n'ont pour leur part pas fait de commentaires sur l'utilisation de leur image pour ses publicités.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: plusieurs manifestations anti-Covid en SuisseCoronavirus: plusieurs manifestations anti-Covid en Suisse

ClimatSuède: Greta Thunberg n’attend «pas de grands changements» de la COP26Suède: Greta Thunberg n’attend «pas de grands changements» de la COP26

MémoireFrance: hommages à Samuel Paty dans sa ville, son collège et à l’ElyséeFrance: hommages à Samuel Paty dans sa ville, son collège et à l’Elysée

EnquêteNorvège: la conversion à l’islam du tueur à l’arc en questionNorvège: la conversion à l’islam du tueur à l’arc en question

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 15 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 15 octobre

Top