26.08.2020, 20:01

Birmanie: l’ONU exhorte le pays à résoudre la question des Rohingyas

chargement
En 2017, quelque 750'000 Rohingyas avaient fui une répression militaire birmane, qualifiée de "génocide" par l'ONU, pour se réfugier au Bangladesh (ARCHIVES).

Réaction Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres a demandé que les autorités birmanes prennent des mesures pour régler le conflit avec la minorité musulmane des Rohingyas.

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a exhorté mercredi la Birmanie «à s’attaquer aux causes profondes du conflit» avec la minorité musulmane des Rohingyas. Ce pays doit «créer les conditions d’un retour sûr, volontaire, digne et durable» des réfugiés.

Cette responsabilité revient aux autorités birmanes, a-t-il insisté dans un communiqué marquant le troisième anniversaire du début du plus grand déplacement forcé de Rohingyas et d’autres communautés de l’Etat Rakhine, dans l’ouest de la Birmanie. En 2017, quelque 750’000 Rohingyas avaient fui une répression militaire birmane, qualifiée de «génocide» par l’ONU, pour se réfugier au Bangladesh.

Ils sont venus grossir dans des camps de fortune les rangs de quelque 200’000 Rohingyas déjà abrités au Bangladesh, legs de précédentes vagues de violence. «Au-delà des solutions aux souffrances humanitaires immédiates, la mise en cause des responsables est un impératif pour une réconciliation à long terme», a ajouté Antonio Guterres.

Au-delà des solutions aux souffrances humanitaires immédiates, la mise en cause des responsables est un impératif pour une réconciliation à long terme.
Antonio Guterres, secrétaire général de l’ONU

Les conflits ethniques et religieux sont légion dans l’Etat Rakhine depuis longtemps. Les Rohingyas y sont étroitement contrôlés, ne bénéficiant que d’accès limités aux services de santé, à l’éducation et au logement.

Le Bangladesh a signé un accord avec la Birmanie pour le retour des réfugiés. Mais les Rohingyas refusent de rentrer sans garanties pour leurs droits et l’assurance d’être considérés comme des citoyens birmans à part entière.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

justiceDevant la Cour internationale, l'icône birmane Aung San Suu Kyi dénonce un tableau incomplet du génocide des RohingyasDevant la Cour internationale, l'icône birmane Aung San Suu Kyi dénonce un tableau incomplet du génocide des Rohingyas

violencesNouveaux crimes contre l’humanité dénoncés en BirmanieNouveaux crimes contre l’humanité dénoncés en Birmanie

Nouveaux crimes dénoncés en Birmanie

Les membres de plusieurs communautés, dont la minorité musulmane des Rohingyas, ont été tués ces derniers mois, dénonce...

  29.04.2020 10:04

ASIE DU SUDUn poète au cœur  du massacre des RohingyasUn poète au cœur  du massacre des Rohingyas

MassacreBirmanie: sept militaires condamnés pour le meurtre de RohingyasBirmanie: sept militaires condamnés pour le meurtre de Rohingyas

Top