24.06.2016, 13:39

Brexit: en Ecosse, Donald Trump tweete "ils ont repris leur pays", alors qu'ils ont voté massivement contre

chargement
Si Donald Trump devient le prochain président des Etats-Unis, il faudra peut-être qu'il prenne quelques leçons de géopolitique.

Boulette Donal Trump s'est rendu en Ecosse ce vendredi matin. Le candidat républicain à la présidentielle américaine a fâché tout un pays avec un seul tweet, où il félicite, en substance les Ecossais qui ont repris leur pays. Le hic? L'Ecosse a voté à 62% contre le Brexit...

Candidat républicain à la Présidentielle américaine, Donald Trump n'est pas franchement réputé pour ses analyses politiques très fines, ni pour sa connaissance de la géographie mondiale.

Vendredi, en visite en Ecosse pour y inaugurer un parcours de golf, il s'est empressé de dire tout le bien qu'il pensait du vote britannique pour quitter l'Union européenne.

 

"Je viens d'arriver en Ecosse. Tout le monde fête le vote. Ils ont repris leur pays en mains, comme nous allons reprendre l'Amérique. Sans déconner!"

Le problème - et des dizaines d'Ecossais vexés le lui ont directement fait remarquer sur son compte Tweeter - c'est que l'Ecosse est un pays à part entière, qui fait partie du Royaume-Uni, mais qui a clairement voté contre le Brexit, à 62%!

"Vous êtes en Ecosse. On a voté Rester." (Joan McAlpine)

"L'Ecosse a voté Rester, espèce d'abruti." (lily)

"N'embarrassez pas ce pauvre homme avec des faits et des statistiques." (Jeremy Travers)

"Les 32 circonscriptions électorales en Ecosse ont voté pour rester dans l'UE. Je me demande comme elle "fêtent le vote"?" (Matt Small)

 

Trump ou son comité de campagne n'ont pas mis beaucoup de temps à réagir avant de retirer le tweet maladroit.


À lire aussi...

BrexitRéseaux sociaux: les parlementaires suisses commentent le BrexitRéseaux sociaux: les parlementaires suisses commentent le Brexit

SupporterBrexit: pour Donald Trump, en visite en Ecosse, c'est "extraordinaire" et "fantastique"!Brexit: pour Donald Trump, en visite en Ecosse, c'est "extraordinaire" et "fantastique"!

BrexitBrexit: le Conseil fédéral inquiet, les négociations avec Bruxelles vont se durcirBrexit: le Conseil fédéral inquiet, les négociations avec Bruxelles vont se durcir

ÉTATS-UNISÉtats-Unis: un homme arrêté après avoir voulu tuer Donald TrumpÉtats-Unis: un homme arrêté après avoir voulu tuer Donald Trump

Top