15.01.2018, 13:46

Chine: le naufrage d'un pétrolier iranien provoque la plus grave marée noire depuis 1991

chargement
1/2  

catastrophe Cela faisait plus de 25 ans que la Terre n'avait pas connu une telle marée noir. Le pétrolier iranien qui brûlait depuis plusieurs jours au large des côtes chinoises a fini par sombrer, laissant échapper des millions de litres de pétrole.

Le pétrolier iranien, qui a coulé dimanche en mer de Chine orientale, a relâché une nappe de pétrole de près de 20 km de long, ont annoncé lundi les autorités japonaises et les médias chinois. Une partie du pétrole est en feu, compliquant les opérations de nettoyage.

La nappe de pétrole libérée par l'explosion de la coque du Sanchi a été repérée dimanche et n'a cessé de s'élargir depuis qu'il a sombré. Selon la chaîne télévisée chinoise CCTV, elle fait environ 10 milles nautiques (18,5 km) de long et entre 1 et 4 milles nautiques de large.

 

 

Les experts estiment que le fait que le Sanchi a coulé va aggraver la marée noire en libérant le mazout alimentant les machines du pétrolier, dont la quantité était estimée à 1000 tonnes au moment de la collision.

Le mazout est le pétrole le plus sale, extrêmement toxique et nocif pour les organismes marins. La marée noire menace ainsi un peu plus le riche écosystème de la mer de Chine orientale, déjà très polluée, connue pour ses baleines, ses tortues de mer et ses oiseaux marins.

Il s'agit de la plus grave marée noire dans le monde depuis 1991, quand 260'000 tonnes de brut s'étaient déversées en mer au large des côtes de l'Angola, dans le sud de l'Afrique.

 

 

Marins présumés morts

Le pétrolier "Sanchi", enregistré au Panama et exploité par la National Iranian Tanker Co (NITC), transportait 136'000 tonnes de condensat, un brut ultra léger extrêmement inflammable.

Il avait pris feu le 6 janvier et avait brûlé pendant une semaine après être entré en collision avec un vraquier au large de Shanghai, alors qu'il faisait route vers la Corée du Sud. Poussé par des vents violents, il a ensuite dérivé en direction de la zone économique exclusive (ZEE) japonaise, avant de sombrer à environ 300 km à l'ouest d'Amami Oshima, dans l'archipel des Ryukyu dont la principale île est Okinawa.

Les corps de trois des 32 membres d'équipage (30 Iraniens et deux Bangladais) ont été retrouvés les jours suivants. Les 29 autres sont présumés morts et les recherches de survivants ont été abandonnées, ont annoncé les autorités iraniennes dimanche.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

pollutionLes dauphins affectés par la marée noire de BP en 2010Les dauphins affectés par la marée noire de BP en 2010

pollutionMarée noire de 2010 dans le Golfe du Mexique: BP sommé de payer par la Cour suprêmeMarée noire de 2010 dans le Golfe du Mexique: BP sommé de payer par la Cour suprême

smogInde: un brumisateur géant contre la pollution à New DelhiInde: un brumisateur géant contre la pollution à New Delhi

menaceSanté: la pollution nuit gravement au développement du cerveau des bébésSanté: la pollution nuit gravement au développement du cerveau des bébés

EnvironnementLa Russie reconnaît être à l'origine d'une pollution radioactiveLa Russie reconnaît être à l'origine d'une pollution radioactive

Top