Chine: plus d'un million de pétards partent en fumée

chargement

Vidéo Les habitants d'une ville chinoise ont mis le feu à plus d'un million de pétards en une fois. A éviter dans votre salon à l'occasion du réveillon. Les voisins pourraient râler un peu.

Par LGL
  30.12.2014, 16:27
Un million de pétards explosant à la fois: crépitements et dégagement de fumée assurés.

Pour célébrer la nouvelle année, de nombreuses personnes se munissent chaque année d'allumettes bengale ou de bombes contenant jouets et cotillons. De petits joueurs en comparaison des habitants de cette commune chinoise qui ont mis le feu à plus d'un million de pétards, en une fois.

Les engins pyrotechniques ont été étalés en vrac sur une place de la ville. La masse des pétards n'a pas tardé à produire un très important dégagement de fumée et un fracas impresionnant. Les passants qui s'étaient amassés avant l'allumage pour prendre des photos n'ont pas tardé à déguérpir.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 15 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 15 octobre

CriminalitéGrande-Bretagne: un député conservateur poignardé à mortGrande-Bretagne: un député conservateur poignardé à mort

EnquêteAttaque à l’arc en Norvège: la santé mentale de l’auteur en questionAttaque à l’arc en Norvège: la santé mentale de l’auteur en question

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 14 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 14 octobre

EnquêteAttaque à l’arc en Norvège: un «acte terroriste», selon les services de sécuritéAttaque à l’arc en Norvège: un «acte terroriste», selon les services de sécurité

Top