05.08.2015, 15:54

Condamné à 6060 ans de prison au Guatemala

chargement
Pedro Pimentel, 55 ans, a reçu une peine de 30 ans de prison pour chacun des meurtres et une peine supplémentaire de 30 autres années pour crime contre l'humanité.

Justice La justice du Guatemala a condamné lundi un ancien membre des forces spéciales à 6.060 ans de prison. Il a été sanctionné pour sa participation en 1982 au massacre de 201 personnes à Las Dos Erres, en pleine guerre civile.

Extradé des Etats-Unis en 2011, Pedro Pimentel, 55 ans, a reçu une peine de 30 ans de prison pour chacun des meurtres et une peine supplémentaire de 30 autres années pour crime contre l'humanité.

Contrairement au témoignage d'un participant à ce massacre, le condamné assure qu'il n'était pas présent lorsqu'un groupe d'une vingtaine de militaires s'est rendu dans un village, a bandé les yeux des habitants, les a étranglés et massacrés à coups de massue avant de les jeter dans un puits.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 30 marsCoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 30 mars

Bande à partCoronavirus: pas de restriction de liberté en Suède qui mise sur la responsabilitéCoronavirus: pas de restriction de liberté en Suède qui mise sur la responsabilité

On décortiqueCoronavirus – Fake news: non, l'Islande n'a pas dépisté toute sa populationCoronavirus – Fake news: non, l'Islande n'a pas dépisté toute sa population

Vie privéeL'application Zoom envoie vos données à Facebook sans vous avertirL'application Zoom envoie vos données à Facebook sans vous avertir

PandémieAllemagne: indignation contre Adidas et H&M qui cessent de payer leurs loyersAllemagne: indignation contre Adidas et H&M qui cessent de payer leurs loyers

Top