31.01.2019, 06:54

Fusillade à Bastia, en Corse: un homme tue une personne et en blesse cinq autres, avant de se suicider

chargement
Un policier, blessé, a dû être hospitalisé, selon la procureure de la République à Bastia.

conflit de voisinage Un sexagénaire a fait un mort et cinq blessés avant de se suicider jeudi à Bastia, en Corse. Cette explosion de violence était apparemment liée à un conflit de voisinage au sujet d'un chien.

Un sexagénaire a ouvert le feu dans la rue mercredi après-midi à Bastia, tuant une personne et en blessant cinq autres. Après être resté plusieurs heures retranché dans l’immeuble où il habitait, il s’est suicidé.

A l'origine du drame, qui a commencé vers 16 heures mercredi, "un différend aurait opposé le mis en cause à un de ses voisins, un contentieux qui remonte à cinq ou six ans au sujet d'un chien. Il semblerait que le chien ait mordu la compagne" de ce voisin, âgé de 22 ans, a expliqué à l'AFP la procureure de la République de Bastia Caroline Tharot.

Le sexagénaire, déjà condamné pour violences avec armes, "s'en est pris à ce voisin. C'est la première personne qu'il a blessée à l'extérieur de l'immeuble, avec un cutter, en portant des coups au ventre et au bras", a détaillé Mme Tharot.

 

 

Fusils de chasse

"Il s'en est ensuite pris à la compagne de ce voisin, âgée de 20 ans, avec une blessure au cutter au bras". Puis "il est allé chercher deux fusils de chasse à canons juxtaposés avec lesquels il a tiré sur plusieurs personnes", parmi lesquelles quatre policiers, dont l'un a été blessé et conduit à l'hôpital, selon Mme Tharot.

En tout, quatre personnes ont été atteintes par les tirs du forcené, dont l'une est décédée, le gardien de l'immeuble, âgé de 55 ans, précise Mme Tharot dans un communiqué jeudi matin. Deux autres voisines ont été blessées dans la résidence: une femme de 65 ans "touchée superficiellement au visage et à la tête" et une femme de 41 ans atteinte à la tête et à l'épaule.

 

 

Une balle dans la tête

Le forcené s'était ensuite retranché dans l'immeuble, encerclé par des policiers et gendarmes. "Il aurait mis fin à ses jours, d'une balle dans la tête, quand les policiers sont intervenus dans l'immeuble (...). Il y a eu quatre coups de feu à ce moment-là, les trois premiers étaient dirigés contre les policiers et le dernier, a priori, est celui avec lequel il a mis fin à ses jours", a expliqué à la procureure.

 

 

Né en 1953 et habitant le quartier, le sexagénaire avait déjà été condamné à deux reprises, à Ajaccio en 2001 et Bastia en 2012, pour des violences volontaires avec arme et menace de mort. L'enquête a été confiée à la police judiciaire.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

TempêteIntempéries: 11 morts en Italie, la Corse frappée par une tempête exceptionnelleIntempéries: 11 morts en Italie, la Corse frappée par une tempête exceptionnelle

AccidentCanyoning: en Corse du Sud, une crue causée par de violents orages fait cinq mortsCanyoning: en Corse du Sud, une crue causée par de violents orages fait cinq morts

FranceIncendies en Corse: 2000 hectares de maquis en fumée, 1000 personnes évacuéesIncendies en Corse: 2000 hectares de maquis en fumée, 1000 personnes évacuées

Etats-UnisFloride: une fusillade dans une banque fait au moins cinq mortsFloride: une fusillade dans une banque fait au moins cinq morts

ViolencesEtats-Unis: au moins 3 morts et 4 blessés dans une fusillade dans un bowling près de Los AngelesEtats-Unis: au moins 3 morts et 4 blessés dans une fusillade dans un bowling près de Los Angeles

Top