Costa Croisières propose 14'000 euros d'indemnités par passager

chargement

Naufrage en Méditerranée La société Costa Croisières, propriétaire du paquebot Costa Concordia qui a fait naufrage le 13 janvier au large de la Toscane, a négocié un accord de dédommagement avec des associations de consommateurs.

  27.01.2012, 17:40
En échange du dédommagement, les passagers renonceront à toute action légale à l'encontre de l'opérateur.

Cet accord prévoit le versement de 14'000 euros par passager.

Costa Croisières versera 11'000 euros de dédommagement pour les biens perdus par les passagers et les souffrances psychologiques liées au naufrage, dont le bilan provisoire est de 16 morts et 16 disparus. S'y ajouteront environ 3000 euros de remboursement de frais (prix du billet, éventuels frais de transports ou médicaux).

L'indemnisation ne concerne pas les blessés dont les dossiers seront étudiés au cas par cas. En échange des 11'000 euros, les passagers renonceront à toute action judiciaire contre Costa Croisières.

L'Adoc, une des associations de consommateurs italiens qui ont négocié l'accord, a estimé que 85% des passagers vont y adhérer. Son président, Carlo Pileri, a salué "un accord démocratique qui ne fait pas de distinction entre les catégories sociales ou les pays d'origine" et qui "est valable dans le monde entier".

Plainte collective en préparation

Codacons, une association de consommateurs basée en Italie qui a refusé de participer aux négociations, a recommandé aux passagers de ne pas accepter cette proposition. Son président, Carlo Rienzi, a jugé cette offre largement insuffisante et a invité les passagers à consulter un médecin pour constater d'éventuelles séquelles psychologiques à la suite du naufrage.

Codacons est en train de monter une action en plainte collective à Miami contre la société-mère de Costa, Carnival, premier croisiériste mondial, pour réclamer 125'000 euros par passager.

De son côté, l'avocat américain John Arthur Eaves a incité les victimes américaines à engager individuellement des poursuites contre Carnival. "Une action collective n'est pas la bonne méthode dans ce cas-là", a-t-il expliqué. "Il faut traiter l'affaire au cas par cas, en fonction des séquelles de chacun".

Un membre péruvien de l'équipage a déjà déposé une plainte contre Carnival devant un tribunal fédéral de Chicago, au nom de toutes les victimes de la catastrophe.

Passagers suisses

On ignore pour l'heure dans quelle mesure les 69 personnes venant de Suisse qui se trouvaient à bord du navire pourraient être indemnisées. Le voyagiste Kuoni procède actuellement avec ses clients à un examen individuel des coûts. Ce n'est qu'une fois cette facture établie que d'éventuelles revendications pourront être adressées à Costa, a déclaré à l'ats un porte-parole de Kuoni.

A ce jour, aucun des passagers en provenance de Suisse n'a contacté la Fédération romande des consommateurs (FRC), son pendant alémanique, la "Stiftung für Konsumentenschutz" (SKS), ou le médiateur de la branche suisse du voyage.

Pour Valérie Muster, juriste à la FRC interrogée par l'ats, les 11'000 euros du dédommagement défini par l'accord correspondent aux "montants octroyés habituellement en Suisse pour tort moral", bien loin des sommes articulées aux Etats-Unis.

Schettino a perdu "une heure"

Selon Marco Brusco, qui supervise toutes les capitaineries italiennes, le commandant du Concordia, Francesco Schettino, a perdu "une heure précieuse" qui aurait peut-être permis de sauver des vies lors de l'évacuation du paquebot.

"Les canots de sauvetage auraient pu être mis à l'eau dans le calme, les gens auraient pu être rassurés. Au lieu de cela, la première heure a été perdue, l'équipage travaillait dans le stress. Il (Schettino) a quitté le navire et il y a eu des ordres contradictoires", a estimé Marco Brusco.

Parallèlement, les plongeurs tentaient toujours de retrouver des disparus, bien qu'il n'y ait plus d'espoir de retrouver des rescapés. Les préparatifs au pompage des quelque 2400 tonnes de carburant du Concordia se poursuivaient.

Le responsable des opérations, Franco Gabrielli, a toutefois averti que le début du pompage, officiellement prévu samedi, pourrait subir "un léger report" et débuter dimanche.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

ClimatSuède: Greta Thunberg n’attend «pas de grands changements» de la COP26Suède: Greta Thunberg n’attend «pas de grands changements» de la COP26

MémoireFrance: hommages à Samuel Paty dans sa ville, son collège et à l’ElyséeFrance: hommages à Samuel Paty dans sa ville, son collège et à l’Elysée

EnquêteNorvège: la conversion à l’islam du tueur à l’arc en questionNorvège: la conversion à l’islam du tueur à l’arc en question

live
En directCoronavirus: plusieurs manifestations anti-Covid en SuisseCoronavirus: plusieurs manifestations anti-Covid en Suisse

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 15 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 15 octobre

Top